Syndicate content

Sustainable Development

Afrique de l’Ouest : une vision commune au service d’un littoral résilient

Dahlia Lotayef's picture
Also available in: English
Au Togo, l’érosion du littoral menace les habitations et les moyens de subsistance. Crédit photo : Eric Kaglan, Banque mondiale

Au Togo, les familles placent souvent des talismans à l’extérieur de leurs maisons, face à l’océan Atlantique, espérant que leurs pouvoirs magiques ou spirituels supposés les protègeront des vagues qui pénètrent toujours plus loin dans les terres.
 
Cela n’a hélas pas sauvé ces dizaines de villages dévorés par les flots depuis le milieu des années 1990. Les coques de bateaux, remplies de souvenirs sur des côtes qui perdent chaque année jusqu’à 5 à 10 mètres de terrain, sont devenues impropres à toute activité rémunératrice. Les anciens habitants qui viennent en pèlerinage sur les lieux de leur enfance restent abasourdis en constatant que la mer a littéralement englouti des communautés entières.

West African countries commit to common vision for coastal resilience

Dahlia Lotayef's picture
Also available in: Français
Coastal erosion is threatening homes and livelihoods in Togo. Photo by: Eric Kaglan, World Bank 


Togolese families often place talismans, thought to contain magical or spiritual properties, outside their homes facing the Atlantic Ocean in hopes of protecting their dwellings from encroaching tides.
 
Unfortunately, dozens of villages have been devoured since the mid-1990s, leaving behind shells of houses, livelihoods and memories in the wake of a coast receding as much as 5-10 meters per year. When expatriates return to Togo’s coast to visit their childhood homes, they are astonished to see that communities have literally washed out to sea.

20 en 5 : Comment l'Agence Française de Développement et la Banque mondiale se sont associées afin de publier 20 ouvrages majeurs en 5 ans sur le développement en Afrique

Punam Chuhan-Pole's picture
Also available in: English


L’ambiance est au renouveau et à l’optimisme sur le plus jeune des continents. Cela se voit à Addis Abeba, où le premier système de métro d’Afrique subsaharienne vient d’être inauguré. Cela se ressent en Côte d’Ivoire, où de jeunes Ivoiriens se préparent avec impatience à effectuer leur premier stage rémunéré dans la compagnie d’électricité nationale. Cela s’entend sur les ondes au Nigéria, où des paysans partagent des conseils pratiques en matière d’agriculture sur leur première radio communautaire rurale.