Syndicate content

Add new comment

Submitted by pierre on
"Cette crise de 2008 doit être ,pour les Africains, l' occasion de remettre en cause tous les paradigmes de la prétendue "science économique" qu' on leur a fait avaler. La mondialisation, notamment ,qui a fait de l'Afrique un continent aliéné et ignorant ses racines et ses peuples. Il est temps de se reporter à Samir AMIN qui, en 1989, posait la problématique en ces termes: "L' alternative est donc : accepter le développement mondialisé tel qu' il est, avec tout ce qu' il suppose, ou tenter de mettre en oeuvre des politiques de développement autocentré nationales et populaires, qui agiront comme des forces appelées à refaçonner à la fois les sociétés nationales et le système mondial... Se soumettre ou déconnecter au maximum le sort et l' avenir des peuples,des Etats et des nations des exigences implacables de la mondialisation capitaliste brutale..."(La faillite du développement en Afrique et dans le Tiers-Monde" éd l'Harmattan p 379 t suivantes.)" Ces lignes ont été écrites en 1989. Elles sont plus que jamais d' actualité