Syndicate content

Add new comment

Submitted by Marcellin on
je pense qu'il faut recentrer le débat actuel. Deux aspects doivent guider les décisions: En ce qui concerne la crise financière et le retour aux interventionnismes Etatiques. En effet, la main invisible au sens ricadien ne jouant plus, les économies ont plongé dans la tourmente et ont requis l'intervention des Etats pour renflouer le capital de plusieurs banques et entreprises. C'est le retour aux nationalisations!!!! peut être, mais au moins il faut saluer la promptitude avec laquelle les banques centrales (fed, bce, banque de londres, etc.) ont réagi pour sauver cette débacle. Ainsi donc l'Etat a joué son rôle. Les africains doivent maintenant s'en inspirer et montrer au FMI et à la Banque mondiale que nos entreprises qui fonctionnent bien ne doivent pas être privatisées et que des mécanismes seront mis en place pour les assainir. Pour ce qui concerne la dévaluation du CFA, mon propos serait une invite aux économistes et aux politiques Africains de la Zone CFA à une conférence régionale sur l'avenir du CFA et la baisse de la compétitivité de l'économie: quelles alternatives? cette tribune sera une occasion pour les économistes de faire des propositions concrêtes, et aux politiciens de s'engager auprès des populations quant aux décisions qui ressortiront de cette discussion. Merci