Syndicate content

Add new comment

Submitted by Djibril DIALLO on
Bonjour, je ne suis point un économiste, encore mois un averti. Par conséqent, il me plait de noter les réactions de mon prof. d'Economie en Transition: Prof. KAKO NUBUKPO! dans le cadre d'une formation universitaire de Maîtrise en Sciences et Techniques du Commerce International (MSTCI). Une monnaie forte dans des économies comme celles des états membres de l'UEMOA, c'est pas raisonnable. Une banque centrale soumise au triangle des incompatibilités ne peut avoir une politique monnétaire éfficace! Une des Unions les plus pauvres au monde, disposant d'une monnaie forte avec une parité fixe avec un Euro aussi fort est un goulot d'étranglement qui nuit à la compétitivité et à la diversification des économies des états membres. Est-ce que le taux d'inflation dans l'UEMOA reflete le niveau de l'activité économique et du pouvoir d'achat?, au contraire, l'UEMOA importe de l'inflation de la la zone Euro, par le fait de la parité fixe avec l'Euro. l'UEMAO à 15 ans c'est bien; bien de choses ont été menée avec brio, mais il faut encore de l'audace, beaucoup d'audace, pour enfin passé au sévrage avec un Euro qui pose problème à l'UE elle même, dans un contexte de compétitivité internationale. L'UEMOA a certes mieux fait que de bien d'autres Unions dans les pays en développement et PMA, mais la réalité c'est que seulement deux zones d'intrégations fonctionnent normalement au monde (ALENA et UE) POURQUOI ??? Djibril DIALLO Bamako Mali