Syndicate content

Add new comment

Submitted by Cassius Jean on
Votre résumé de ce que vous avez vu et vécu au Bénin est, à plus d'un titre, anecdotique de la misère des peuples africains et de l'incapacité, sinon de l'incurie des dirigeants africains. Je suis scandalisé par l'inaction de nos dirigeants qui tout au moins pourraient, face à cette situation, prendre à bras le corps la situation en informant ou du moins alertant l'opinion publique internationale de ce drame humain en cours au Bénin. Ont-ils peur de se voir reprocher leur incapacité, leur incompétence, leur manque de dynamisme, leur manque de clairvoyance? Je doute fort qu’ils aient apprivoisé le sens de l'expression "gouverner c'est prévoir". Ils airaient dû prévoir de tels catastrophes naturelles en évitant les érections de nouvelles bâtisses à Cotonou qui, comme on le sait tous, est en dessous du niveau de la mer. Ils auraient pu demander et faire financer un système efficace de drainage des eaux usées afin de nous épargner cette honte internationale. Dire que nous sommes en train de sortir de l'ornière en nous abasourdissant avec des données chiffrées qui n'existent pas, alors que le minimum qu'il faut pour l'aisance de la population n'y ait pas, c'est un "crime odieux de lèse démocratie". Somme toute je vous remercie de prendre à cœur la souffrance de ce peuple et de faire tout ce qui est en votre pouvoir au niveau de la Banque pour l'assainissement de Cotonou et environs et surtout le monde agricole. SOBICAS