Syndicate content

Add new comment

Submitted by ILOFO on
Depuis plus de 50 ans l'aide au developpement dont est bénéficiaire le continent et plus précisement l'Afrique sub saharienne n'a pas resolu l'équation de la pauvreté. qu'il s'agisse du developpement 1.0, 2.0 ou même 3.0, le resultat sera le meme aussi longtemps que la BM ou encore le FMI n'auront pas ciblé les causes majeures de l'echec de la quasi majorité des plans et stratégies ( ou le savent ils déjà). Tenez , je vous donne une indication, pour payer une dette exterieur ( qui n'a jamais servi qu'à alimenter les comptes bancaires des despotes placés à la tete de nos pays pour garantir et preserver les interets des maitres du monde ), nous sommes obligés d'accepter des salaires de misère en deca du smig. Un revenu décent assure l'épanouissement de la societé, la reduction de la pauvreté. Le travail est le vrai moteur du developpement loin d'appuis qui sont en fait des crédits des institutions financières. l'afrique a plus besoin d'unité, de conscience et de liberté; quand on a les mains liées on ne peut pas travailler la terre, quand ton voisin est utilisé pour te ravir ta richesse , tu ne penseras qu'à te defendre et tu oublieras d'entretenir ta famille. De tout ce qui precède, je suis d'avis que l'aide au developpement doit effectivement accomplir cet objectif, pour ce faire elle doit etre une donation et non une créance, elle doit etre directe, elle doit cibler les priorités (santé, education, infrastructure), elle doit favoriser directement les pme, les institutions de micro finances, les cooperatives, le secteur informel. quand l'aide doit etre encadré par les pouvoirs publics ou les ong crées par les parias de la societé, il ne faut pas s'etonner qu'elle ne serve pas à son objectif. Créez des institutions de micro finances , mettez à leurs dispositions les fonds necessaires pour ocroyer des crédits aux agriculteurs, eleveurs, pecheurs, aux pme et meme organiser et financer la formation des jeunes desoeuvrés. Denoncer les corrompus, les politiciens ou enseignants ne resolvera pas l'équation de la pauvreté.