Syndicate content

Burkina Faso

Rivalité fraternelle au Burkina Faso

Damien de Walque's picture

L’école, une opportunité rare, objet de choix stratégiques dans les familles.

“Ici, pour les parents, l’école n’est pas une priorité”. Cette réflexion, empreinte de fatalisme, est souvent entendue comme explication des taux de fréquentation scolaire faibles dans certaines régions d’Afrique. Une étude récente menée dans la Province du Nahouri au Burkina Fasosuggère que la situation est plus complexe.

L’UEMOA à Quinze Ans

Shanta Devarajan's picture

Mon ami, l’économiste togolais Kako Nubukpo, avec qui j’ai eu l’occasion de débattre lors d’un de mes voyages à Lomé, a fait part de son analyse sur le bilan des quinze années d’existence de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) lors d’un entretien pour le site Ouestaf.com.

D’après lui, même si l’Union est parvenue à gérer l’équilibre macroéconomique et budgétaire entre les États membres, la combinaison d’une monnaie forte (du fait de la parité fixe entre le franc CFA et l’euro) avec ce qu’il appelle « la gouvernance macroéconomique » restreint la compétitivité et donc la diversification et la croissance économique des pays membres.

Ces commentaires émanant d’un économiste qui est actuellement consultant auprès de l’UEMOA relanceront peut-être le débat sur les performances et les options économiques des pays d’Afrique francophone.

Pages