Syndicate content

juillet 2014

Des « villes intelligentes » en Afrique du Nord : un débat local sur une tendance mondiale

Mehrunisa Qayyum's picture
Cette page en : English | العربية
 Arne Hoel l World Bank

Lorsque vous passez le comptoir d’enregistrement à l’aéroport international Mohamed V de Casablanca, un affichage numérique vous apprend que l’on a utilisé x quantité d’énergie solaire et économisé x quantité d’énergie grâce à l’installation de panneaux polycristallins qui alimentent la plate-forme de transit. Voilà peut-être de quoi surprendre agréablement une touriste qui n’aura pas encore eu l’occasion de constater d’autres progrès, comme le réseau de tramway de Rabat. Mais pour un citoyen du pays, il y a là matière à réflexion, car le terme « ville intelligente » évoque l’idée d’une amélioration de l’infrastructure et du recours à la technologie. Cependant, dans les pays du Maghreb, les attributs d’une ville « intelligente » sont plus souvent un sujet de discussion qu’une incitation à passer à l’action. 

Il faut plus d'argent pour aider les écoles libanaises à accueillir les réfugiés syriens

Noah Yarrow's picture
Cette page en : English | العربية
 Noah Yarrow
 
Une enseignante montre une fiche à ses élèves et leur demande d'identifier une lettre et le son associé. Des mains se lèvent aussitôt, et l'enseignante aide les enfants à reconnaître la forme qu'a cette lettre lorsqu'elle se trouve au début, au milieu ou à la fin d'un mot — il s’agit là d’une caractéristique de l'arabe écrit. 

ARAIEQ : Œuvrer ensemble pour améliorer la qualité de l’enseignement dans les pays de la région MENA

Simon Thacker's picture
Cette page en : English | العربية


Le Programme régional pour l’amélioration de la qualité de l’enseignement dans le monde arabe (ou ARAIEQ selon son acronyme en anglais) a tenu ce mois-ci à Tunis sa deuxième réunion annuelle des représentants des institutions de la région. Ce réseau repose sur une idée simple : les pays arabes doivent relever un défi désormais parfaitement reconnu, celui d’améliorer la qualité et la pertinence de leurs systèmes éducatifs. Il est donc logique qu’ils mettent en commun leurs solutions. La réunion visait à examiner les avancées réalisées l’an passé et à réfléchir aux moyens de renforcer encore la collaboration à l’avenir. À quoi est-on parvenu ?

Niveau d'instruction : un nouvel exemple de réussite au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Farrukh Iqbal's picture
Cette page en : English | العربية
A classroom in Yemen
Le « stock d'éducation », c’est-à-dire le nombre moyen d'années d'études accomplies par les plus de 15 ans tel qu'il est compilé par Barro et Lee (2013), a augmenté à un rythme régulier au cours des quarante dernières années, et ce dans toutes les régions du monde. Il est cependant une région qui se distingue plus particulièrement, c’est celle du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA) 

Le Fonds pour l'environnement mondial et ses multiples impacts

Suiko Yoshijima's picture
Cette page en : English | العربية
 © Dana Smillie / World Bank

Le Fonds pour l'environnement mondial (FEM) est un mécanisme de financement indépendant qui dispose de son propre processus d’examen et d’approbation. Il a formé des partenariats avec plusieurs institutions, dont la Banque mondiale, en vue de la préparation, de la supervision et de l’exécution des projets qu’il finance dans les pays en développement. 

Djibouti investit dans les 1000 premiers jours de vie

Homa-Zahra Fotouhi's picture
Cette page en : English | العربية
  Aude Guerrucci

Je me suis rendue récemment sur l’un des sites communautaires où la Banque mondiale déploie son programme de filets sociaux afin d’observer les progrès réalisés depuis ma première visite en novembre 2012. Pour la première séance de groupe, je me suis retrouvée aux côtés d’une quinzaine de femmes enceintes – c’était la première grossesse pour nombre d’entre elles – afin d’écouter l’animatrice leur parler de l’importance du repos, d’une alimentation saine et de l’allaitement maternel.