Syndicate content

Rentrée des classes

Une école appelée « Uruguay » – ou comment gérer la crise syrienne sans compromettre les investissements dans le développement

Simon Thacker's picture
Cette page en : English | العربية

Pour une raison quelconque, l’établissement a conservé le nom tiré de son premier emplacement, dans l’enceinte de l’ambassade uruguayenne au Liban. Aujourd’hui, le nouveau bâtiment de l’École élémentaire de l’Uruguay se dresse dans un tout autre quartier, très animé, de Beyrouth. Rien ne permet de voir, de prime abord, qu’il s’agit d’une école : l’édifice de sept étages, situé le long de l’une des artères principales de la ville, se confond avec d’autres bâtiments de grande taille et plusieurs usines.

Vidéo : la rentrée des classes 2013

Mourad Ezzine's picture
Cette page en : English | العربية

 

À voir les gros titres de la presse consacrés aux violences et aux soubresauts politiques qui continuent de sévir au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, on en oublierait facilement que, comme chaque année, un nouveau départ est à l’ordre du jour. Du Mashreq au Maghreb, les enfants sont de retour en classe. Les parents achètent des fournitures aux petits et des milliers d’adolescents empruntent un chemin souvent déterminant pour leur carrière future. Cette semaine, notre plateforme Visions et voix du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord propose une série de billets qui traiteront des défis auxquels enseignants et élèves sont confrontés, ainsi que des politiques et des programmes susceptibles de changer l’avenir de toute une génération.

En prélude à cette série « Rentrée des classes 2013 », Mourad Ezzine, responsable du secteur de l’éducation pour la Région Moyen-Orient-Afrique du Nord à la Banque mondiale, souligne la résilience dont font preuve les systèmes éducatifs de la région. Nous vous invitons à écouter son message et à nous faire part de vos commentaires.

 

Donnons une chance aux enfants pour un meilleur départ dans la vie

Safaa El-Kogali's picture
Cette page en : English | العربية

Arne Hoel l World Bank - Donnons une chance aux enfants pour un meilleur départ dans la vie

La stratégie 2020 de la Banque mondiale pour l’éducation a opéré un changement de cible en ce qu’elle se consacre moins aux adultes pour se concentrer davantage sur les jeunes enfants. Il s’agit précisément de soutenir des investissements qui visent à assurer l’égal accès de tous les enfants à un enseignement de qualité.

Pages