Syndicate content

Commentaires récents

  • En réponse à : Améliorer les données sur la pauvreté dans le monde : le cas de l’Algérie   Il y a 1 semaine 3 jours

    Merci Mr. Lebeche pour votre commentaire. Voici l'étude en question :

    http://documents.worldbank.org/curated/en/187611468009966614/Rapport-principal

  • En réponse à : Améliorer les données sur la pauvreté dans le monde : le cas de l’Algérie   Il y a 1 semaine 3 jours

    Bonjour,

    La Banque mondiale a réalisé en 1995 la première étude sur la pauvreté en Algérie.
    Pouvez-vous m'indiquer les références de cette publication pour la retrouver ?
    Merci

  • En réponse à : Radicalisation des jeunes : comment lutter contre les facteurs d’attraction ?   Il y a 1 semaine 6 jours

    le phénomène est inquiétant pour l'avenir meme du monde. Effectivement les facteurs éducatifs en sont pour beaucoup les causes premieres. Aussi le manque total d'espoir sur le futur conduit a plusieurs scenari dont la tentation au djihadisme. je pense que le probleme peut etre resolu tous dans la main en faisant de l avenir des jeunes, leur emploi et leur education une priorité qui ne se limite pas seulement dans le discours. Des lors qu ils seront en mesure de se prendre en charge, ils passeront plus de temps a reflechir carriere, avenir qu autre chose.

  • En réponse à : Iraq : un projet d’urgence pour remettre en état les ponts, les routes, les services des eaux municipaux et les moyens de subsistance   Il y a 2 semaines 2 jours

    Well done Dr. Ibrahim,
    however the ESMP issue still didnot met the approporate concern while excuting EDOP projects.
    there is always needs to encorage RE office in all those project of EODP to the fully implemnting of ESMP regulations & requrments.

  • En réponse à : Trois approches pour renforcer l’inclusion économique et sociale en Tunisie   Il y a 1 mois 1 semaine

    La richesse d'un pays doit être répartie avec égalité entre les régions, et ce, en fonction du nombre de population et la superficie de chaque région; Il faut que le terrain prend sa part aussi.En effet,on doit choisir une formule mathématique qui convertie la superficie en être humain où l'être humain en superficie car l'être humain produit avec ces efforts physique et son intelligence, et la terre produit aussi avec ses ressources sous terrains ou en surface tel que gisements ou autres suite à l'effort de l'homme; de cette manière les populations se stabilisent dans leurs régions et trouvent le terrain favorable pour créer la richesse,et les infrastructures dont le pays a beaucoup dépensé de l'agent deviennent rentable par l'interaction des régions peuplés et non des régions vides et se crée un dynamisme interrégionale et par conséquent les dépenses sur les routes les ponts seront rentables.
    Actuellement,toutes les populations concentrés dans les zones côtières suite aux mauvaises répartition de richesses car elle est en fonction de la démographie les autres régions seront de plus en plus vide les dépenses en infrastructures sont inutiles et toujours on crée un trou dans l'eau tant qu’on a pas stabilisé les citoyens dans leurs régions avec une politique économique se base sur l'aménagement du territoire et la création des pôles économiques dans les régions défavorisées.