Syndicate content

Commentaires récents

  • En réponse à : Le Maroc, modèle lumineux de transition vers le solaire   Il y a 10 heures 48 min

    En effet, de récents rapports de la NASA confirment que le Niger serait le pays au monde où investir dans le solaire serait le plus rentable justement compte tenu de l'ensoleillement quasi permanent du pays.
    De plus, feu Pr Abdoul Moumouni avait depuis les années 80, travaillé sur sur la technologie du CSP et avait même développé un prototype de moteur fonctionnant au CSP actuellement exposé au Centre National d'Energie Solaire à Niamey.
    Des collègues au Pr Abdoul Moumouni comme le Pr Albert Right ont monté un programme de Master sur l'énergie solaire à l'EMIG, mais depuis que le Pr Right était à la retraite, le Master a tout simplement fermé.
    Au moment où je vous écris ce texte, il y a une coupure d'électricité à Niamey. Pourtant, la ville venait d'inaugurer une nouvelle centrale au diesel obtenu à des milliards de FCFA.
    ENDA Energie, ONG internationale qui a oeuvré dans le domaine de l'énergie et des énergies renouvelables depuis les années 70, vient juste de s'installer au Niger avec pour objectif majeur de contribuer au déclic citoyen et politique pour le développement des énergies solaires et particulièrement du CSP au Niger. Hama, je serais ravi de travailler avec toi dans ce sens. Tu peux me contacter sur enda.energie.niger@gmail.com. La contribution de tout un chacun est la bienvenue.

  • En réponse à : Le Maroc, modèle lumineux de transition vers le solaire   Il y a 10 heures 48 min

    En effet, le Niger dispose d’un grand potentiel en matière de solaire. Un récent rapport de la NASA classe le pays comme étant là où les investissements sur le solaire seraient les plus rentables au monde, justement compte tenu du fot ensoleillement quasi permanent du pays.

    D’autre part, le Pr Abdoul Moumouni avait depuis les années 80, développé un prototype de moteur utilisant le solaire et particulièrement la technologie du CSP aujourd’hui utilisée par les marocains.

    J’ai eu la chance de voir les installations de NOOR I au Maroc en marge de la CoP 22 et c’était vraiment un exemple à suivre surtout pour le développement des capacités et des compétences africaines dans le domaine.

    Des collègues au Pr Abdoul Moumouni comme le Pr Albert Right, avait ouvert un programme de Master en énergie solaire à l’EMIG mais depuis que ce dernier était à la retraite, le Master avait tout simplement fermé.

    C’est aussi pour ces raisons que ENDA Energie, ONG international oeuvrant dans l’énergie et particulièrement les énergies renouvelables, vient juste de s’installer au Niger avec comme objectif majeur de faciliter un déclic citoyen et politique pour le développement du solaire au Niger et particulièrement de la technologie du CSP.

    En ce moment où je vous écrits ce texte, il y a une coupure d’électricité à Niamey. Pourtant, la ville venait d’inaugurer une nouvelle central au diesel à coup de milliards!

    Les contributions de tous et toutes sont utiles! Hama, tu peux nous contacter sur enda.energie.niger@&gmail.com et on pourra explorer de travailler ensemble.
    Merci.

  • En réponse à : Profils de la diaspora : Mounir Beltaifa   Il y a 4 jours 3 heures

    né en 1964 et avoir son Bac en 1981 c'est plus que brillant!

  • En réponse à : Profils de la diaspora : Mounir Beltaifa   Il y a 4 jours 8 heures

    Bien résumé. Néanmoins quelques précisions s'imposent:
    1-Kalaa Kébira est en Tunisie
    2- Mounir Beltaifa n'était pas un élève brillant mais un élève très brillant, exceptionnellement doué pour sa génération et portait depuis sa jeunesse la genèse d'une carrière exceptionnelle. Reste que son pays tarde à lui fournir l'occasion de le servir de plus près, dans les hautes sphères de décision, car il le mérite et son pays aussi.
    3- en parlant de fidélité, Mounir est resté fidèle à ses racines tunisiennes et ne manque pas une occasion de rassembler ses anciens camarades et enseignants dès que ses obligations professionnelles le lui permettent.
    Bonne continuation Mounir

  • En réponse à : Le Maroc, modèle lumineux de transition vers le solaire   Il y a 2 semaines 4 jours

    C'est simplement fabuleux. Mais venant du Maroc c'est pas surprenant car la volonté politique qui est nécessaire pour conduire de tels projets existe. On peut afficher une certaine confiance pour le BURKINA aussi car c'est la première fois que les plus hautes autorités placent le secteur de l'énergie à un aussi niveau de considération comme facteur indéniable de production. C'est pourquoi de grands projets en mix énergétique notamment solaire, de grandes envergure existent dans le PNDES qui du reste a été largement soutenus par les PTFs. Une Agence des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique a été créée avec au Ministère des Directions techniques institutionnelles pour la conception et le suivi de cette politique "nouvelle vision énergétique". Les marchés de la plupart de ces programmes solaires pour 2017 ont été lancés et un Institut des technologie des énergies renouvelables est en gestation avec l'appui de partenaires comme le Canada et même le Maroc, la Tunisie.... qui manifestent une adhésion pour la formation des étudiants de cet Institut. L'ambition c'est de renverser la tendance en production d'énergie qui est actuellement de 62% thermique compléter par moins de 5% d'énergie renouvelable et le reste des besoins importé des pays voisins. La vision est d'introduire les énergies renouvelables à concurrence de 50% de la puissance produite d'ici 2020, notamment avec des centrales solaires dont la construction est programmées jusqu'en 2020 dans l'ensemble des provinces. Le Burkina veut disponibiliser une première centrale solaires de 33MW d'ici à septembre 2017 dont la construction en cours à Zagtouli est à un niveau de plus de 40% qui est suivi par 5 autres dont les PPA bouclés sont en voie de démarrage. Sans oublier les prives comme Windiga de SEMAFo et d'autres initiatives comme le Maroc encore et toujours lui qui veut offrir ses services pour l'érection d'une centrale solaire.