Syndicate content

L'emploi dans la région: parlons-en !

Roberta Gatti's picture
Cette page en : English | العربية

Pendant la semaine qui a précédé les élections, l’équipe et moi-même avons rencontré un grand nombre d’acteurs de la vie tunisoise à l’occasion du lancement de la consultation nationale pour le rapport phare sur l’emploi que nous préparons sur la région Moyen-Orient et Afrique du Nord.

Alors que des milliers et des milliers de personnes scandaient "pain et dignité" sur la place Tahrir, j’imagine que nous n’avions pas besoin d’expliquer pourquoi il nous fallait parler de l’emploi. Ni pourquoi maintenant.

Les médias sociaux et le Printemps arabe: Mais où ont-ils appris ça ?

Will Stebbins's picture
Cette page en : English | العربية

Mon travail de consultant pour les affaires extérieures auprès du département Moyen-Orient et Afrique du Nord de la Banque mondiale m’a permis d’être très au fait des analyses traitant du développement de cette région. Ces travaux s’attachent en particulier à déterminer pourquoi les taux de chômage sont aussi incroyablement élevés dans la région. Bien plus élevés que dans n’importe quelle autre région en développement, et surtout parmi les diplômés de l’enseignement supérieur.

"Si les femmes d’un pays sont averties, son peuple sera éclairé"

Aida Haddad's picture
Cette page en : English | العربية

Dès la fin du 19ème siècle, les écrivains et poètes de la renaissance ont milité pour l’égalité des sexes en vue de bâtir une société équilibrée. Le premier ouvrage écrit dans ce sens était celui de Qasim Amin "la libération de la femme" publié en 1899, qui prônait l’émancipation de la femme et encourageait son éducation  afin qu’elle joue un rôle plus important dans la société. Sur le même sujet, le poète Hafiz Ibrahim (1932-1872) disait son fameux vers : "Si les femmes d’un pays sont averties, son peuple sera éclairé "...

Comment parvenir à la viabilité financière sans compromettre la qualité de l’enseignement supérieur ?

Adriana Jaramillo's picture
Cette page en : English | العربية

Quand ils arrivent sur le marché du travail, les diplômés du supérieur doivent avoir des compétences cognitives, comportementales et sociales leur permettant de contribuer à la résolution de problèmes complexes, de promouvoir des innovations et de s’intégrer dans des environnements culturels divers. Pour cela, il faut certes mobiliser davantage de ressources financières mais il faut surtout optimiser l’utilisation des ressources disponibles...

Pourquoi les femmes devraient-elles avoir des emplois de qualité ?

Patti Petesch's picture
Cette page en : English

L’identité des hommes et des femmes et les relations qu’ils entretiennent sont profondément marqués par l’idée que nous nous faisons de ce qu’est un « vrai » homme ou une « vraie » femme. Les hommes sont plus compétents et plus coriaces ; ils font la loi et font bouillir la marmite. Les femmes élèvent les enfants, prennent soin de leur apparence et s’occupent du foyer. Tous ceux qui, femmes ou hommes, cherchent à brouiller cette image d’Épinal vont devoir d’abord admettre (ce n’est pas évident) que non seulement nos valeurs et préjugés préférés en la matière n’ont plus guère de sens mais qu’en outre, ils pourraient être nocifs.

Poser les jalons du bénévolat au Liban

Guest Blogger's picture
Cette page en : English | العربية

Hala El-Helou est responsable de projet pour le Programme national de bénévolat au ministère des Affaires sociales, à Beyrouth, au Liban.

Faire du volontariat au Liban n’est pas évident. Les gens vous encouragent, bien sûr, mais sans comprendre vraiment pourquoi vous perdez votre temps à faire quelque chose gratuitement alors que vous pourriez travailler sur des missions plus lucratives — ne serait-ce que pour financer vos vacances d’été ou participer à vos frais de scolarité. Attirer des volontaires ou les recruter n’est pas non plus une sinécure !

Les sept mythes sur l’éducation dans les pays arabes

Mourad Ezzine's picture
Cette page en : English | العربية

Ce blog a été co-écrit par Mourad Ezzine et Simon Thacker.

Le printemps arabe faisant souvent la une de l’actualité ces temps-ci, c’est un peu comme si nous découvrions ces pays. Ce dont il faut d’une certaine façon se réjouir, vu les idées fausses qui circulent sur cette région. Voyez l’éducation : il y a beaucoup d’idées fausses à son propos. Le moment est donc venu de tordre le coup à certains mythes...

L’Histoire en direct : la Tunisie se prépare au changement

Inger Andersen's picture
Cette page en : English | العربية

À Washington au début du mois pour une visite officielle aux États-Unis, le Premier ministre tunisien Béji Caïd Essebsi a pris le temps de venir à la Banque mondiale pour partager avec nous – à la veille des élections du 23 octobre – sa vision de l’avenir du pays. Nous en avons été très honorés.

Quel moment extraordinaire pour ce pays ! Le Premier ministre – qui reconnaît volontiers être « un vieux routard de la politique » puisqu’il sert son pays depuis l’indépendance, en 1957 – nous a confié avoir longtemps espéré un changement. Pour autant, les modalités, la rapidité et l’imprévisibilité de la révolution de décembre et janvier l’ont pris par surprise.

Le secteur des services ou le secteur manufacturier : lequel contribue le plus à la croissance et à l’emploi ?

Christina A. Wood's picture
Cette page en : English | العربية

Outre l’essor de la mondialisation, qui constitue un facteur clé de la croissance rapide de nombreux pays, la question qui se pose aujourd’hui est de savoir lequel du secteur des services ou du secteur manufacturier pourrait représenter la principale source de croissance pour les pays en développement...

 

Les écarts filles-garçons dans l'éducation: une exception moyen-orientale ?

Mourad Ezzine's picture
Cette page en : English | العربية

Ce blog a été co-écrit par Mourad Ezzine et Simon Thacker.

Pour une région qui n’est pas réputée pour sa promotion de l’équité envers les femmes, le Moyen-Orient réserve quelques surprises quand il s’agit de la scolarisation des filles, où la région obtient des résultats à plusieurs égards meilleurs que le reste du monde. Pour l’instant cependant, cette réussite académique ne se traduit pas forcément par des avancées notoires pour les femmes dans l’enseignement supérieur ou sur le marché du travail.

Pages