Syndicate content

Pour que la responsabilisation se poursuive au-delà de la révolution

Guest Blogger's picture
Cette page en : English

Par Nisreen Haj Ahmad
Nisreen Haj Ahmad est la fondatrice de l’Initiative pour l’organisation des communautés au Moyen-Orient (Middle East Community Organizing Initiative).

For Accountability to Continue Beyond the Revolution, Francis Dobbs
Les révolutions en Tunisie et en Égypte ont célébré les valeurs de liberté, de justice et de dignité humaine. Elles ont ravivé l’espoir dans la capacité des communautés d’œuvrer ensemble à instaurer le changement. Elles encouragent une prise de risque conjuguée à un esprit d’apprentissage.

Le défi à présent consiste à entretenir la participation des citoyens et développer une culture de responsabilisation mutuelle. L’action collective ne peut se résumer à une succession de révolutions. Je suis particulièrement sensible à ce qu’a dit un Shabab AlThawra [jeune de la Révolution] égyptien à ses partisans : « maintenant que vous vous êtes réveillés, ne vous rendormez pas ». L’autre défi est de veiller à ce que les énergies en présence ne soient pas manipulées par des acteurs aux valeurs contradictoires ou dévoyées par des manœuvres médiatiques.

Quand les peuples changent le destin des nations

Cette page en : English | العربية

Quand les peuples changent le destin des nationsBien trop souvent, le monde arabe a fait la une des journaux pour des tensions géopolitiques et autres conflits frontaliers. Aujourd’hui ce sont les peuples du monde arabe qui se soulèvent pour réclamer un changement de régime, le respect des droits citoyens, une bonne gouvernance et une meilleure qualité de vie.



Les peuples arabes et leur révolution de l’ouverture : la Banque mondiale est-elle en mesure de suivre ?

Steen Jorgensen's picture
Cette page en : English | العربية

Les peuples arabes et leur révolution de l’ouverture : la Banque mondiale est-elle en mesure de suivre ?Le monde arabe était un foyer d’effervescence intellectuelle et de découverte scientifique quand mes ancêtres d’Europe du Nord étaient un peuple relativement arriéré, occupé à lancer des raids sur ses voisins et à suer sang et eau au service du roi. Puis la roue a tourné et, au cours des dernières décennies, le monde arabe s’est caractérisé par des régimes politiques autoritaires, le non-respect des libertés fondamentales et une exclusion généralisée.

Pendant ce temps, dans d’autres parties du monde, les populations jouissaient de plus en plus de libertés et étaient de plus en plus nombreuses à bénéficier d’une révolution médiatique  qui leur ouvrait grand les portes de l’information.

L’harmonisation des incitations, tout le monde y gagne

Amira Kazem's picture
Cette page en : English | العربية

L’harmonisation des incitations, tout le monde y gagneLes problèmes de l’emploi et du chômage dans le monde arabe apparaissent comme des composantes essentielles des révolutions en cours. Nous voici donc, aujourd’hui, devant une occasion en or de nous attaquer à ces questions difficiles et de proposer des solutions courageuses qui soient à la hauteur de l’immense sentiment d’espoir et de désir d’un véritable changement.

Les régimes tombent mais des problèmes demeurent

Cette page en : English | العربية

Les régimes tombent mais des problèmes demeurentRéunissant militants, universitaires, intellectuels et experts éminents de toute la région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord, la conférence Voix et opinions arabes est un événement significatif en ce qu'il n'est pas le reflet de la Banque mondiale ni de ses opinions, le rôle de l'institution ayant simplement consisté à offrir la possibilité et l’espace nécessaires pour que s’engage le débat.
 
Il s'agit d'une rencontre exceptionnelle qui n'a pas pour objectif d'écouter divers exposés de la situation, mais d’ouvrir la discussion et de favoriser l’échange d’opinions sur les événements qui se déroulent dans la région. Pour être plus clair et plus précis, ce n’est pas un forum destiné à analyser les dimensions politiques changeantes des événements en cours dans le monde arabe, mais d’examiner de façon plus approfondie les problèmes qui ont contribué à les déclencher en partie et de tracer des perspectives pour l’avenir.

Le pouvoir du peuple donnera-t-il du pouvoir aux femmes ?

Nadereh Chamlou's picture
Cette page en : English | العربية

Les mouvements démocratiques qui prennent naissance partout dans la région du Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) suscitent un grand optimisme quant à la prise en compte de la voix citoyenne et une meilleure intégration du plus grand nombre.

L’essence des démocraties, c’est le partage du pouvoir et l’expression de la volonté du peuple par des voies pacifiques à travers les urnes. On peut alors se demander si la volonté et le pouvoir du peuple vont conduire à plus d’égalité entre les sexes et de participation féminine, et ce d’autant plus que les femmes ont combattu pour le changement aux côtés des hommes.

Pages