Syndicate content

Libye

Lutte contre la corruption : la Tunisie, en tête des pays de la région mais exposée à un risque élevé dans les dépenses de défense

Christine Petré's picture
Cette page en : English | العربية
Shutterstock l angelh l Tashatuvango

Des budgets militaires opaques, une supervision défaillante et aucune information sur les dépenses cachées : voilà ce que révèle Transparency International-UK (TI-UK) au sujet des dépenses de défense dans 17 États du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord (MENA), dans le cadre d’un nouveau rapport international consacré à la corruption dans ce secteur. 

Pourquoi la COP21 est-elle importante pour la région Moyen-Orient et Afrique du Nord ?

Maria Sarraf's picture
Cette page en : English | العربية
Cairo - Yeul l World Bank

Plus de 25 000 personnes se sont rendues au Bourget, dans la banlieue parisienne, pour assister à un événement très attendu : la 21e Conférence des parties sur le changement climatique, la « COP21 ». Quelque 120 chefs d’État et de gouvernement, dont 11 en provenance du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord (région MENA),  étaient présents aujourd’hui, première journée de la Conférence. Mais de quoi s’agit-il exactement ? 

Moyen-Orient et Afrique du Nord : de l’impact des innovations dans le secteur de l’énergie

Reem Muhsin Yusuf's picture
Cette page en : English | العربية
Traffic Jam in Casablanca, Morocco - World Bank l Arne Hoel

Nous assistons actuellement à de profondes évolutions dans les grands secteurs industriels, liées aux innovations technologiques rapides et à l’interconnexion de ces activités. C’est ainsi que le « mariage » entre transports et logiciels a donné naissance à des applications comme Google Maps, Waze ou Uber, que nous utilisons pour aller d’un point A vers un point B.

Conflit et développement : la nouvelle stratégie du Groupe de la Banque mondiale pour la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord

Omer Karasapan's picture
Cette page en : English | العربية
Damascus,Syria - Volodymyr Borodin l Shutterstock.com

En février 2012, je soulignais dans un billet toute la pertinence pour les révolutions arabes qui ont balayé la région du rapport que les Nations Unies venaient de publier, intitulé « Pour l’avenir des hommes et de la planète : choisir la résilience », où l’organisation plaidait en faveur de l’adoption d’objectifs de développement durable (ODD). Trois ans et demi plus tard, lors de l’Assemblée générale des Nations Unies, qui s’est tenue à New York la semaine dernière, les dirigeants du monde entier ont effectivement adopté cet ambitieux programme de développement, qui vise à éliminer la pauvreté, promouvoir la prospérité et protéger l’environnement.

Penser régional, agir local : une nouvelle approche pour les pays du Maghreb

Marie Francoise Marie-Nelly's picture
Cette page en : English | العربية
 Pichugin Dmitry l Shutterstock.com

Chaque organisation, petite ou grande, a besoin de s’arrêter de temps à autre pour faire le point, sérieusement. C’est une pause indispensable pour mesurer l’écart entre les intentions et les résultats, et définir une nouvelle feuille de route. Pour l’équipe Maghreb du Groupe de la Banque mondiale, cet examen attentif a pris la forme d’une réunion de trois jours à Marrakech au Maroc. 

L’aide juridique contribue-t-elle à réduire la pauvreté ?

Paul Prettitore's picture
Cette page en : English | العربية
Jeunes enfants égyptiens entrain de jouer l  Emad Abd El Hady l World Bank

La semaine dernière, j’ai assisté à une conférence rassemblant des prestataires d’aide juridique du monde entier. Ce groupe relativement informel est composé de représentants de pays majoritairement riches auxquels se joint peu à peu un nombre croissant de participants issus de pays en développement. L’aide juridique recouvre plusieurs types de services : des services d’information et de sensibilisation, des consultations juridiques dans le cadre de démarches individuelles ou collectives et, enfin, la représentation par un avocat (ce que l’on appelle plus précisément l’aide juridictionnelle). Ces prestations sont généralement fournies à titre gratuit aux populations pauvres et vulnérables, afin qu’elles puissent mieux comprendre leurs droits et les faire valoir, et accéder plus facilement aux services judiciaires officiels (tribunaux et autres instances de résolution des litiges, avocats).

Que vaut un diplôme universitaire dans le monde arabe ?

Christine Petré's picture
Cette page en : English | العربية
 Ramzi Maalouf

La cérémonie de remise des diplômes est un événement très attendu dans la vie étudiante. Cependant, pour Amir Fakih, fraîchement diplômé de l’université libanaise Notre-Dame-de-Louaizé, ces festivités ont un goût amer. Pour illustrer à quels postes les jeunes Libanais peuvent prétendre une fois leur diplôme en poche, il a décidé de se faire photographier en toge et coiffe, vaquant à des tâches subalternes.

Le préscolaire n’est pas un luxe

Kamel Braham's picture
Cette page en : English | العربية
 Arne Hoel l World Bank

En observant le paysage éducatif dans les pays du Maghreb, on a souvent l’impression que le préscolaire relève davantage d’un luxe que d’une nécessité. Tandis que les crèches, jardins d’enfants et autres établissements préscolaires fleurissent dans les grandes villes, poussés par un secteur privé qui comble le vide laissé par l’enseignement public, on note que le préscolaire public demeure un terrain en friche. Afin de comprendre l’importance du préscolaire, il faudrait regarder d’un peu plus près la situation de la généralisation de l’éducation dans la région.

Pages