Syndicate content

Lutte contre la corruption

Recouvrement des biens mal acquis tunisiens: un bilan après 3 ans de travail

Jean Pierre Brun's picture
Cette page en : English | العربية

 

Ce billet a été rédigé par Jean-Pierre Brun et publié sur le site web de StAR.

Le 14 janvier 2011, M. Zine El Abbedine Ben Ali, président de la Tunisie depuis plus de 24 ans, fuyait le soulèvement populaire contre son régime et trouvait refuge en Arabie saoudite. M. Ben Ali devenait ainsi le premier chef d'Etat déchu lors du Printemps arabe – symbole de l'explosion de mécontentement contre les dictatures installées de longue date dans la région.

Après son départ forcé, le gouvernement provisoire tunisien, accusant l'ancien président de blanchiment d'argent et de trafic de drogue, a rapidement demandé son arrestation et le gel de ses avoirs à l’étranger. M. Ben Ali et son épouse ont également été condamnés en 2011 par contumace à une peine de prison à vie pour incitation à la violence et au meurtre ainsi que pour vol à grande échelle.

Tunisie : l’audace de rêver en grand

Erik Churchill's picture
Cette page en : English | العربية

Photo Source: Yoann Cimier | www.yoanncimier.com

« Si on peut dire qu’une société pauvre, majoritairement musulmane et conservatrice est capable de devenir une démocratie selon les critères internationaux, d’autres pays de la région n’auront aucune excuse pour ne pas nous suivre, affirme Amira Yahyaoui. Mais la Tunisie ne s’en sortira que si nous continuons à oser. Nous devons rester audacieux dans nos ambitions. »

Deux ans après, un réveil pour la Tunisie

Heba Elgazzar's picture
Cette page en : English | العربية

World Bank l Deux ans après, un réveil pour la Tunisie

14 janvier 2013 : deux ans jour pour jour après le soulèvement tunisien de 2011 - et  de l'extérieur - les choses semblent aller dans la bonne direction. Des élections démocratiques, la rédaction d'une nouvelle constitution et les nouvelles libertés sont  nombre d’exemples indiquant que le changement est là. Mais en Tunisie, il y a un scepticisme croissant quant aux revendications de la révolution qui n'ont pas été respectées. Pour beaucoup trop de gens, il y a encore deux Tunisies.

La corruption n’est pas inscrite dans les gènes culturels

Cette page en : English | العربية

World Bank  l Arne Hoel 2011

En 2002, avant la révolution, la Géorgie se situait au 83e rang dans l’indice de perception de la corruption établi par Transparency International, juste après le Venezuela et bien au-dessous de nombreux pays d’Afrique du Nord. En 2011, la voilà au 35e rang, devançant très nettement tous les pays d’Afrique du Nord. La Géorgie occupe désormais la deuxième place parmi les pays d’Europe centrale et orientale.

Comment la Géorgie est-elle parvenue à un tel résultat ?

Maroc, 1er juillet 2011 : la gouvernance et la passation des marchés publics sont inscrites dans la constitution

Laurence Folliot Lalliot's picture
Cette page en : English

Les événements survenus dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord ont souvent fait l’objet d’une intense couverture médiatique, mais l’un d’entre eux demeure jusqu’ici relativement méconnu : l’inscription de la gouvernance et d’une disposition portant spécifiquement sur la passation des marchés publics dans la constitution marocaine adoptée par voie référendaire le 1er juillet 2011.

Vos mots clés pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord

Inger Andersen's picture
Cette page en : English | العربية

Inger Andersen est Vice-présidente de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord au sein de la Banque mondiale.

La semaine prochaine, lors d’un chat en direct, je vais discuter avec toutes celles et ceux qui souhaitent faire part de leur point de vue sur l’avenir du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord : de quoi la région a-t-elle aujourd’hui besoin pour forger son futur alors que les revendications des citoyens en faveur d’un meilleur contrat social ont changé la donne en profondeur ?


 

Partagez votre point de vue : De quoi la région Moyen-Orient & Afrique du Nord a-t-elle aujourd’hui besoin ?

Guest Blogger's picture
Cette page en : English | العربية

Pour marquer l’anniversaire des récents événements survenus dans la région, la Banque mondiale organise un chat en direct avec sa vice-présidente pour la Région MENA, Inger Andersen, en vous invitant à nous faire part de votre point de vue sur la question : De quoi la région MENA a-t-elle aujourd’hui besoin ?

 

Construire pour la croissance, pas pour une élite

Cette page en : English | العربية

Infrastructure et développementLa presse a largement relayé la découverte d’un véritable labyrinthe de souterrains climatisés sous le complexe de Kadhafi. Avant sa chute, Saddam Hussein s’était fait construire près de 80 palais dont il avait fait graver de ses initiales tous les murs, les colonnes et les plafonds. De telles démesures ne sont évidemment pas l’apanage de la région : la Maison de la République de Ceausescu reste le deuxième plus grand bâtiment du monde, avec son bon millier de pièces et ses quelque 500 chandeliers en cristal....