Syndicate content

Finances et développement du secteur financier

Tunisie : la justice transitionnelle se saisit des crimes économiques

Amine Ghali's picture
Cette page en : English | العربية
Tunis

Plus de trois ans après la vague révolutionnaire qui a balayé certains pays du monde arabe, le moment est venu de prendre un peu de recul pour une première évaluation des processus de transformation qui ont suivi. Si le tableau d’ensemble semble peu réjouissant, les perspectives d’une transition démocratique en Tunisie donnent, à tout le moins, quelques raisons d’espérer. L’engagement du pays en faveur d’un travail liant la justice à la paix et à la démocratie pour aboutir à la réconciliation – ce que l’on appelle la « justice transitionnelle » – fait partie des faits marquants de ce processus aux multiples facettes. Il aura fallu trois ans pour concrétiser cette volonté et un effort conjoint d’un large éventail d’acteurs, organisations nationales, communauté internationale, hommes politiques locaux et professionnels du droit.

L’autre Algérie qui gagne

Emmanuel Noubissie Ngankam's picture
Cette page en : English | العربية

Le fait n’est certes pas passé inaperçu, mais il a été moins retentissant que la brillante participation des Fennecs, l’équipe Algérienne de Football au Mondial du Brésil. Il mérite pourtant qu’on y revienne ; avec un peu plus de recul. Ce n’est ni un pied de nez à l’Histoire ni la revanche du colonisé, mais un retentissant coup dans l’évolution de l’ordre des choses, un coup dont la mondialisation en a seule le secret.
 

Micros, petites et moyennes entreprises, soyez au rendez-vous !

Eileen Murray's picture


Saviez-vous que, malgré son immense potentiel en termes d’inclusion économique, la microfinance est, dans la région Moyen Orient et Afrique du Nord, le segment le moins développé dans le monde? Saviez-vous que plus de 60% des micro-crédits sont généralement obtenus par des femmes pour créer des activités génératrices de revenus supplémentaires pour le ménage ? Enfin, saviez-vous que la microfinance est l’outil le plus performant pour dynamiser des régions mal desservies, bien loin devant les banques et les réseaux postaux ?

Développement des marchés de capitaux verts à Dubaï

Michael Bennett's picture
Cette page en : English | العربية
 Theodore Scott
Source : Flickr Creative Commons

Le Conseil suprême de l’énergie de Dubaï (DSCE) et la Banque mondiale sont récemment convenus d’élaborer ensemble une stratégie de financement pour un programme local d’investissements écologiques. Ce financement fera appel à diverses sources, notamment à des obligations vertes et à des certificats d’investissement islamiques (sukuk). 

Le développement du secteur privé, un levier de croissance pour le Maroc

Joumana Cobein's picture
Cette page en : English | العربية
Vendeur dans son magasin -  Arne Hoel

Comme pour la majorité des pays de la région Moyen-Orient  et Afrique du Nord (MENA), la bonne santé de l’économie marocaine repose encore bien souvent sur l’activité du secteur public. Les prévisions actuelles s’accordant autour d’un taux proche de 3% pour 2014 (après avoir atteint 5% de croissance annuelle en 2011), le secteur public marocain a bel et bien besoin de soutien.

La privatisation, remède aux maux économiques de l’Égypte

Karim Badr El-Din's picture
Cette page en : English | العربية
Cairo Street

En 1991, l’Égypte s’est engagée dans un programme de réforme économique et d’ajustement structurel (ERSAP) pour sortir de l’impasse économique. En proie à des difficultés financières, le pays avait dû rééchelonner sa dette publique à deux reprises, en 1987 puis 1991. La mise en œuvre de l’ERSAP a peu avancé jusqu’en 2003, date à laquelle le gouvernement a promu une plus grande libéralisation de l’économie, avec l’adoption d’un taux de change flottant et d’une série de mesures visant à faire passer le pays de l’économie planifiée à l’économie de marché.

L’inclusion financière : un levier au service du développement économique en Égypte

Cette page en : English | العربية

L’inclusion financière : un levier au service du développement économique en Égypte - Photo: Arne Hoel

Les responsables politiques égyptiens se retrouvent face à un défi considérable : aplanir des difficultés économiques aiguës tout en assurant la transition politique et sociale du pays. Les secteurs fondamentaux de l’économie (BTP, commerce et tourisme) enregistrent en effet des niveaux de production bas et les investissements directs étrangers (IDE), une composante autrefois majeure de la croissance égyptienne, ont été négligeables au second trimestre 2013. Le taux de chômage égyptien, qui se maintenait généralement autour de 9,5 % dans les années qui ont précédé la révolution, a atteint par ailleurs les 13,2 % au premier trimestre 2013.

Finance islamique : ce que montrent les chiffres

Leora Klapper's picture
Cette page en : English | العربية

Finance islamique : ce que montrent les chiffres - Photo : Arne Hoel

Pour certains, les services financiers compatibles avec la charia offrent une solution prometteuse en vue d’améliorer l’inclusion financière des adultes de confession musulmane. Pour d’autres, ces services (qui évitent les prêts porteurs d’intérêts et s’efforcent de se conformer aux préceptes de l’Islam en matière de partage des profits et des pertes) ne s’attaquent pas aux causes profondes de l’exclusion financière.

 

Le retour de la stabilité politique résoudra-t-il les difficultés économiques de la région MENA ?

Elena Ianchovichina's picture
Cette page en : English | العربية

Le retour de la stabilité politique résoudra-t-il les difficultés économiques de la région MENA ?

Depuis le réveil des populations arabes fin 2010, la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord voit les conflits et l’instabilité politique augmenter sur fond de détérioration de sa situation économique. Difficultés économiques et conflit s’entretenant mutuellement, on peut s’interroger sur l’impact du retour de la stabilité politique pour la prospérité régionale.

Pages