Syndicate content

Children & Youth

Les violences sexuelles à l'égard des enfants des rues égyptiens ne peuvent plus être tolérées

Nelly Ali's picture
Cette page en : English | العربية

Les violences faites aux femmes égyptiennes ont été l'objet d'une large couverture dans les journaux, et les témoignages foisonnent sur le Web. Si l'on ne regarde pas les titres de trop près, le nombre important d'articles pourrait conduire un observateur non averti à penser que les médias se sont beaucoup intéressés à la vie quotidienne des enfants des rues d'Égypte. En fait, on aurait de bonnes raisons de conclure qu'il y a eu une prise de conscience concernant la prévalence et la quasi-normalité des violences sexuelles auxquelles les très jeunes enfants sont confrontés tous les soirs dans les villes et villages de ce pays.

Améliorer la qualité de l'éducation au Yémen

Wael Zakout's picture
Cette page en : English | العربية

Lorsque je suis arrivé à Sanaa début 2012, j'ai rencontré de nombreuses composantes de la société yéménite : personnalités politiques, membres d’organisations de la société civile, représentants de groupes de jeunes et de femmes, et, bien entendu, les membres du nouveau gouvernement. Il est clairement ressorti de ces discussions que tous mes interlocuteurs accordaient une place prédominante à l’éducation.

52 %, chiffre emblématique de la Libye

Heba Elgazzar's picture
Cette page en : English | العربية
 Heba Elgazar

Un Libyen sur deux, soit plus précisément 52 % de la population, est âgé de 24 ans ou moins.

Un combattant rebelle sur deux, soit plus précisément 52 % d’entre eux, était auparavant à la recherche d’un emploi ou étudiant.

Pourquoi ces chiffres sont-ils importants ?

Depuis mon dernier séjour à Tripoli, le conflit qui sévit en Libye est venu jeter une lumière crue sur ces pourcentages. Pourtant en avril dernier, de nouvelles perspectives, que j’évoquerai plus bas, avaient vu le jour. La Libye possède assurément un immense potentiel, du fait de ses ressources naturelles et de sa situation géographique. 

Le moment est propice pour un ambitieux plan d’action mondial pour les jeunes

Gloria La Cava's picture
Cette page en : English | العربية

Le moment est propice pour un ambitieux plan d’action mondial pour les jeunes

Aujourd’hui, la moitié de la population mondiale a moins de 25 ans. La proportion de jeunes hommes et femmes n’a pas encore atteint son point culminant, et elle continuera d’augmenter sur les deux prochaines décennies. Pour pouvoir vaincre la pauvreté, il est donc indispensable de porter la plus grande attention aux besoins de cette jeune génération. Dans les dix années à venir, il va falloir créer 47 millions d'emplois, c’est-à-dire quasiment 400 000 par mois, pour intégrer ces jeunes sur le marché du travail. Le problème est d’une ampleur telle qu’il impose de changer complètement la donne, et aucun acteur n’est à lui seul en mesure de proposer une solution globale.

Djibouti s’emploie à élargir l’accès à l’éducation tout en veillant à la qualité

Noah Yarrow's picture
Cette page en : English | العربية

Djibouti s’emploie à élargir l’accès à l’éducation tout en veillant à la qualité

Djibouti ne fait pas aussi souvent les gros titres que ses voisins, des pays plus grands, comme la Somalie, l’Érythrée, l’Éthiopie ou encore le Yémen, sur l’autre rive du golfe d’Aden. Cependant, avec la rentrée des classes ce mois-ci, ce petit État francophone mérite notre attention : les initiatives qu’il a entreprises pour remédier aux carences de son système éducatif ont en effet reçu l’appui d’un groupe de partenaires, au rang desquels figure la Banque mondiale.

Compétitivité sur les marchés mondiaux les universités du Maghreb s’inspirent de la Malaisie

Adriana Jaramillo's picture
Cette page en : English | العربية

Compétitivité sur les marchés mondiaux  les universités du Maghreb s’inspirent de la Malaisie

Les chiffres sont stupéfiants. En Algérie et au Maroc, près d’un tiers de la population a moins de 15 ans, et la Tunisie n’est pas loin derrière. Cette croissance exponentielle de la population jeune exerce des tensions énormes sur les systèmes éducatifs du Maghreb.

Éducation et changement climatique au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Simon Thacker's picture
Cette page en : English | العربية

Education and Climate Change in the Middle East  and North Africa

Le changement climatique frappe le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord au premier chef. D’après le rapport de la Banque mondiale intitulé Baissons la chaleur : Pourquoi il faut absolument éviter une élévation de 4 °C de la température de la planète, chaleur et sécheresse ne cessent de s’accentuer dans cette région. Sur les 19 pays à travers le monde qui ont battu de nouveaux records de chaleur en 2010, l’année la plus chaude à l’échelle de la planète depuis que les températures sont officiellement relevées, c’est-à-dire depuis le XIXe siècle, cinq se situent dans le monde arabe.

Aider l’Algérie à relever ses défis

Emmanuel Noubissie Ngankam's picture
Cette page en : English | العربية

Aider l’Algérie à relever ses défis

Lors de ma première semaine en Algérie, je me suis retrouvé dans un cortège de voitures qui filaient à toute allure dans la capitale. Je ne choisis pas habituellement ce mode de transport, je ne faisais alors que bénéficier d’un heureux concours de circonstances. Les préparatifs de ma prise de fonction en Algérie comme représentant résident de la Banque mondiale coïncidaient avec la visite officielle de notre vice-présidente pour la Région Moyen-Orient et Afrique du Nord, Inger Andersen.

Le paradoxe palestinien, une opportunité

Shanta Devarajan's picture
Cette page en : English | العربية

World Bank | Arne Hoel - Le paradoxe palestinien, une opportunité

Le paradoxe palestinien n’est pas un paradoxe : c’est une opportunité. Les jeunes Palestiniens en général, et surtout les jeunes femmes, ont les aptitudes et la motivation nécessaires pour réussir. En dépit des difficultés, la société les soutient, que cela soit par la prestation de services de base ou par l’évolution des mentalités. En outre, les dirigeants ont mis en place des mesures visant à créer des emplois compte tenu des lourdes entraves de la situation palestinienne, par exemple en encourageant le télétravail et l’emploi dans le secteur des technologies de l’information et de la communication.

Un coup de pouce privé pour les programmes « argent contre travail » en Tunisie

Diego Angel-Urdinola's picture
Cette page en : English | العربية

Un coup de pouce privé pour les programmes « argent contre travail » en Tunisie

La Banque mondiale collabore-t-elle avec les organisations non gouvernementales (ONG) pour remédier aux taux de chômage élevés en Tunisie ? Je me souviens très bien de cette question.

Elle a été posée par le porte-parole d’une ONG lors d’un récent atelier consacré aux travaux publics à Tunis, la capitale tunisienne. L’équipe de la Banque mondiale dont je faisais partie venait juste de terminer un exposé sur l’importance de développer les partenariats public-privé (PPP) pour la prestation des services d’emploi lorsque cette question a été lancée. Nous avons répondu par un « oui ! » catégorique.

Pages