Syndicate content

Développement social

Tunisie : face à la radicalisation, la jeunesse fait preuve d’inventivité

Christine Petré's picture
Cette page en : English | العربية
Outside a school in Sidi Bouzid, Tunisia - Christine Petre

Après la fusillade de Sousse, un groupe de jeunes entrepreneurs de Tunis a souhaité aller plus loin que le gouvernement et s’est mobilisé pour inventer des solutions originales contre le terrorisme et la radicalisation. C’est ainsi que la manifestation « Entrepreneurship against terrorism» a vu le jour, qui a réuni une cinquantaine de jeunes pour une journée de réflexion tous azimuts. En petits groupes, tous ont bénéficié d’une formation au leadership, à la création d’entreprise et à des moyens alternatifs de lutte contre la radicalisation.

La reconstruction des communautés d’Iraq : une responsabilité partagée

Ibrahim Dajani's picture
Cette page en : English | العربية
kisa kuyruk / Shutterstock.com -  Streets of Iraq and daily life in Najaf, Iraq

Ces dernières années, l’insécurité en Iraq s’est tellement dégradée qu’elle touche presque tous les aspects de la vie quotidienne, donnant naissance à l’une des crises humanitaires les plus graves de l’histoire contemporaine. Selon le Conseil norvégien pour les réfugiés, dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, près de 90 % des personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays résident en Iraq ou en Syrie. Rien qu’en Iraq, 2,3 millions de personnes fuient la menace de Daech (également connu sous le nom d’État islamique). Le Bureau des droits de l’homme des Nations Unies estime à environ 5,2 millions le nombre de personnes nécessitant une aide humanitaire, pour pourvoir à leurs besoins en nourriture, logement, eau potable, installations sanitaires et éducation.

Tunisie : Mieux comprendre la corruption pour mieux la combattre

Franck Bessette's picture
Cette page en : English | العربية
Ljupco Smokovski l Shutterstock.com

La corruption dans le secteur public est un phénomène multidimensionnel, complexe, qui peut prendre des formes multiples et se révéler dans des domaines variés. Elle va de la petite corruption de l’agent public qui monnaye sa clémence ou son intervention aux pratiques de lobbying et aux problématiques de financement de la démocratie. Elle s’étend de la passation des marchés publics à la gestion des conflits d’intérêt.  Elle est source de  protection des dénonciateurs ainsi que  tous les cas de favoritisme et de détournement de fonds publics.

La révolution technologique dans le monde arabe : une incitation à considérer les populations comme des atouts et pas des problèmes

Maha Abdelilah El-Swais's picture
Cette page en : English | العربية
internet - street sign in Arabic l Shutterstock - Vladimir Melnik

Il n'est pas vraiment surprenant que le pays du monde abritant le plus grand nombre d’utilisateurs de YouTube par habitant soit l'Arabie saoudite. Ce qui a de quoi surprendre, en revanche, c’est que les femmes constituent la majorité de ces utilisateurs, alors que l'audience globale de YouTube est principalement masculine. Encore plus étonnant, les contenus d'ordre éducatif sont, en Arabie saoudite, la catégorie la plus consultée sur YouTube. 

La jeunesse arabe croit-elle encore à la démocratie ?

Christine Petré's picture
Cette page en : English | العربية | Español


En 2010, juste avant le Printemps arabe, la société de conseil ASDA’A du groupe Burson-Marsteller avait observé dans son enquête portant sur la jeunesse arabe* une vive hausse de l’insatisfaction sociale des jeunes de la région. L’idéal démocratique figurait alors au sommet de leurs attentes : 92 % des répondants avaient pour principal souhait de « vivre dans une démocratie ». Le même sondage organisé début 2015 marque un tassement de ces aspirations.
 

Le Liban et la corruption : adieu les tabous ? Finis les intouchables ?

Ferid Belhaj's picture
Cette page en : English | العربية
Beirut

Fléau national longtemps tabou, la corruption semble avoir droit aux feux de la rampe et occupe désormais tout l’espace public au Liban. Les acteurs de la scène politique observent avec stupeur la course de vitesse dans laquelle se sont lancés les ministres pour prouver à quel point ils ont à cœur de lutter contre ces pratiques « innommables ». Ils font feu de tout bois, n’hésitant pas, avec une ardeur souvent discutable, à désigner à la vindicte publique les présumés criminels.

Nouvelles données : les richesses dissimulées révèlent l’ampleur des disparités économiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Catherine Bond's picture
Cette page en : English | العربية


L’écart entre riches et pauvres dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord paraissait jusqu’à présent moins important que dans d’autres régions du monde, sur le plan statistique du moins. C’était sans compter sur les richesses placées à l’étranger en toute discrétion, et dont l’ampleur émerge aujourd’hui grâce à la recherche de nouvelles sources de données.

Yémen : si les promesses d’aide sont considérables, elles restent trop peu honorées

Nabil Ali Shaiban's picture
Cette page en : English | العربية
 World Bank l Foad Al Harazi

Voilà quatre ans qu’un vaste mouvement de protestation au Yémen a dénoncé la corruption et les injustices. Depuis, la situation ne s’est guère stabilisée. En septembre 2012, le pays nourrissait l’espoir de s’engager vers une transition politique et l’aide de la communauté internationale des donateurs affluait massivement. Aujourd’hui, les Yéménites n’ont plus d’espoir vis-à-vis de leur gouvernement ni de la capacité de l’aide extérieure à changer les choses.

Un mal silencieux menace l'Égypte: la surpopulation

Holly Dagres's picture
Cette page en : English | العربية

Holly Dagres, écrivain et chercheur basée au Caire, offre sa perspective sur l’un des plus sérieux défis de développement égyptiens qui reste cependant largement occulté.

La distribution de l’aide au développement au Yémen : une mission dans une période difficile

Amat Al Alim Alsoswa's picture
Cette page en : English | العربية

En décembre 2013, le Yémen a mis en place un « Bureau exécutif » chargé de coordonner l’utilisation de l’aide au développement. Amat Al Alim Alsoswa, l’une des rares femmes présente dans la vie publique yéménite, a été choisie pour le diriger. Aujourd’hui, près d’un an plus tard, elle revient sur les difficultés rencontrées et sur les résultats obtenus par la nouvelle instance, ainsi que sur les progrès réalisés dans une période de grande incertitude politique pour son pays.

Pages