Syndicate content

French

À la recherche d’un triple dividende pour les agriculteurs, et pour nous tous

Andrew Steer's picture

Imaginez que vous vivez dans un village en Afrique… au Niger, par exemple. Depuis des générations, votre famille cultive la même parcelle de terre. Certes, la vie n’a jamais été facile. Mais vous avez remarqué que, ces derniers temps, c’est encore plus dur qu’avant. Le temps est devenu plus variable, les pluies sont imprévisibles, les récoltes de plus en plus incertaines et les prix toujours plus volatils.

 

Projetez-vous à présent dans une, deux, trois ou cinq décennies. Que sera devenu votre village ?

 

Il se peut que les conditions aient empiré : les sécheresses sont plus fréquentes, les inondations plus dévastatrices, les rendements et les revenus en chute libre. Peut-être même que votre village n’a pas réussi à survivre à ces changements.

 

Mais il se pourrait aussi que la situation se soit améliorée : les sols sont devenus plus riches, les rendements meilleurs, les récoltes plus faciles à prévoir, les cultures plus variées et nutritives, et chaque année vous recevez même une prime pour fixer plus de carbone sur vos terres.