Syndicate content

rapport sur le développement dans le monde

Un devoir à remettre: des enseignants édifiants

Jaime Saavedra's picture
Cette page en : Español | English

Jaime, avec des enseignants qui s’engagent en faveur de l’éducation d’enfants vivant en situation de handicap au Dharabi Transitional Municipal School Corporation College (Mumbai, India). (Photo: Marcela Gutierrez Bernal / World Bank)


Mercredi dernier a vu le lancement du Rapport sur le développement dans le monde: apprendre pour réaliser la promesse de l’éducation. Le monde fait face à une crise d’apprentissage.  Dans beaucoup de pays en développement, les apprentissages sont insuffisants, les opportunités d’apprentissage sont inégalement réparties, et les progrès s’accumulent à un rythme trop lent. Que faire pour remédier à cette situation ? Faire en sorte que l’élève commence sa scolarité ayant eu une alimentation et une stimulation adéquates pendant les premières années de sa vie, que l’école, bien dirigée, offre un environnement propice aux apprentissages, que les ressources dont l’école dispose lui permettent de fonctionner avec efficacité, et, ce qui est le plus important, que l’enseignant soit motivé et bien formé.

Les trois ingrédients essentiels au succès d’une réforme de l’éducation

Jaime Saavedra's picture
Cette page en : English | Español
 
“For learning to happen and for values to be nurtured in classrooms, teachers and  principals need to have a mindset of excellence,” says Jaime Saavedra.
Afin que les étudiants reçoivent une éducation de qualité, il faut que les enseignants et principals se fixent des objectifs d'excellence, selon Jaime Saavedra, directeur général du Pôle d'expertise “Éducation” à la Banque Mondiale. (Photo: World Bank)


Les investissements pour l’éducation réalisés ces dix dernières années dans les pays en développement ont permis d’assurer une couverture éducative sans précédent. Les taux de scolarisation sont plus élevés que jamais mais, en dépit de ces investissements record, des enfants passent leur journée assis dans des salles de classe sans acquérir de connaissances. Dans des pays aussi différents que le Vietnam, le Pérou ou le Mali, des millions d’enfants quittent l’école, parfois après l’avoir fréquentée plusieurs années, sans savoir lire un paragraphe ou faire une simple soustraction de nombres à deux chiffres.