Syndicate content

Teach: faire face à la crise de l’apprentissage, une classe à la fois

Ezequiel Molina's picture
Also available in: English | Español | Portuguese | Arabic
 



Malgré d'énormes progrès dans la scolarisation des enfants, nous sommes confrontés à une crise mondiale de l'apprentissage, où une grande partie des enfants terminent l'école primaire sans même avoir les compétences de base en lecture, en écriture et en arithmétique. Qu'est-ce qui explique ce phénomène ? Pour répondre à cette question, voici des exemples de salles de classe qui sont peu susceptibles de mettre les élèves sur la voie de la réussite. 

À Kaboul, en Afghanistan, un enseignant commence sa leçon en lisant à voix haute l'objectif d'apprentissage. Il demande ensuite à un élève après l’autre de relire la même information. Plus de vingt minutes ont été consacrées à cette activité.
 
À Dar es Salam, en Tanzanie, les élèves sont laissés sans surveillance et sans activité d'apprentissage pendant les 20 premières minutes de cours. Lorsque l'enseignant arrive, il demande aux élèves de résoudre 36+19 de façon autonome. Pendant ce temps, le professeur est assis à son bureau. Après 10 minutes, l'enseignant demande à un élève de résoudre le problème. Lorsque l'élève ne parvient pas à résoudre le problème, l'enseignant demande à un autre élève de le résoudre.
 
À Rawalpindi, au Pakistan, un enseignant demande aux élèves de diviser 4 par 2. Il leur donne environ 5 minutes pour résoudre le problème de façon autonome avant de demander à un élève de le résoudre aussi au tableau. Une fois que l'élève a correctement résolu le problème, l'enseignant l'efface du tableau et demande ensuite 5 autres élèves de résoudre de nouveau exactement le même problème.
 
Ce ne sont pas des exemples isolés. De plus en plus d’études suggèrent que la crise de l'apprentissage est essentiellement une crise de l'enseignement (voir les données de l'Afghanistan, de l'Amérique latine, de des Philippines, et de l'Afrique subsaharienne). On sait que les enseignants jouent un rôle essentiel pour aider les élèves à apprendre (voir les données de l'Inde, du Pakistan et de l'Ouganda). Cependant, l'éducation formelle de l’enseignant, les années d'expérience (au-delà des deux premières années), les aptitudes cognitives et les résultats à l’examen d'admission n'expliquent qu'une petite partie de la variation de l'apprentissage des élèves. Des recherches menées au Chili, en Équateur et au Ghana mettent en lumière le rôle crucial que jouent les pratiques pédagogiques dans l'explication des résultats d'apprentissage des élèves. Malgré leur importance, les pays à revenu faible et à revenu intermédiaire mesurent rarement les pratiques pédagogiques, ce qui s'explique en partie par l'absence d'outils adéquats d'observation en classe et les coûts de transaction élevés associés à leur administration.
 
Teach est un outil d'observation en classe libre d’accès et gratuit qui offre un aperçu de ce qui se passe dans la salle de classe.
 
Teach a de multiples caractéristiques qui le rendent unique. C'est le premier outil qui tient compte non seulement du temps consacré à l'apprentissage, mais surtout de la qualité des pratiques des enseignants. Teach mesure les pratiques pédagogiques qui favorisent les aptitudes cognitives et, pour la première fois, socio émotionnelles de l'enfant. Enfin, Teach a été conçu en tenant compte des pays à revenu faible et intermédiaire, et peut être adapté à différents contextes.
 
Le manuel de l'observateur fournit une perspective à travers laquelle les observateurs peuvent obtenir une image objective de ce qui se passe dans la salle de classe. Le manuel comprend une description détaillée du protocole de notation de Teach, qui comprend des mesures de la qualité de l'enseignement et des exemples concrets. Il est disponible en Anglais, Français, Espagnol,Portugais, et bientôt en Arabe. Cette synthèse offre un aperçu de ce qu'est Teach, en quoi il diffère des autres outils et résume le processus de développement et de validation.
 
L'équipe Teach a rigoureusement conçu, révisé et testé différentes itérations de l'outil sur une période de deux ans. Cet article – Evidence-Based Teaching – fournit les fondements théoriques et empiriques du contenu de l'outil. Teach a été mis à l'essai dans plus de 1 000 salles de classe au Mozambique, au Pakistan, aux Philippines et en Uruguay, et testé avec des séquences vidéo globales de 12 pays à revenu faible ou intermédiaire. L'analyse des données venant de la formation des observateurs indique qu'après seulement 4 jours, près de 90 % d’entre eux ont réussi l'examen de certification Teach, ce qui implique de codifier de manière fiable 3 vidéos. Cela signifie que, pour chaque vidéo, pour au moins 80% du temps, les participants ont attribué une note qui ne différait pas de plus d’1 point des codes maîtres créés par les experts de Teach. Ceci a été réalisé par des observateurs locaux qui ont un niveau d'éducation comparable à celui du citoyen moyen dans leur pays et qui n'avaient aucune expérience antérieure d’observation en classe. Les observateurs ont également des niveaux élevés de fiabilité inter-évaluateurs sur le terrain. Les résultats de 845 écoles au Pakistan — dont toutes les salles de classe ont été codifiées deux fois — montrent que 97% du temps, les observateurs se situaient à moins d’un point de leurs résultats respectifs et 87% du temps à moins d’un demi-point. Enfin, les enseignantes et enseignants qui font preuve de pratiques efficaces, telles que mesurées par Teach, sont associés aux élèves qui obtiennent de meilleurs résultats d'apprentissage. Pour en savoir plus, voir cet article - Measuring Teaching Practices at Scale.
 
Teach a été conçu en étant concentré sur l'utilisateur et comprend une série de ressources complémentaires qui aident les utilisateurs à mettre en pratique Teach dans de nouveaux contextes. Un manuel de formation détaillé, des programmes d’automatisation du nettoyage et de l’analyse des données ainsi qu’un modèle de rapport ne sont que quelques-uns des produits inclus dans cette ensemble de ressources. Cette synthèse fournit des détails supplémentaires sur l'échéancier, le coût et le processus de mise en œuvre de Teach.
 
Teach est destiné à servir d'outil de diagnostic du système et de développement professionnel. En tant qu'outil de diagnostic du système, Teach aide les gouvernements à surveiller l'efficacité de leurs politiques visant à améliorer les pratiques des enseignants. En tant qu'outil de développement professionnel, Teach peut aider à identifier les forces et les faiblesses des enseignants.
 
En gardant à l'esprit les besoins des pays à revenus faibles et intermédiaires, notre vision est de révolutionner la manière dont les systèmes éducatifs suivent et améliorent la qualité de l'enseignement. Jetez-y un œil et faites-nous savoir ce que vous en pensez. Si vous avez des questions sur Teach ou des idées de collaboration, contactez-nous à [email protected].
 
Veuillez nous rejoindre le 31 janvier à 10h00 pour le lancement de la Plate-forme Mondiale pour les Enseignants Performants, qui comprend l'approche stratégique "Enseignants Performants, Elèves Performants" sur les enseignants et le programme Teach. Inscrivez-vous ici si vous êtes intéressé à nous joindre en personne. Si vous n'êtes pas basé à Washington D.C., l'événement sera retransmis en direct ici.

Vos questions et commentaires (soumis à modération)