Syndicate content

juillet 2012

L’emploi, indicateur de performance

Otaviano Canuto's picture

Disponible en : English

Les statistiques sur l’emploi publiées aujourd’hui par la Banque mondiale confirment la capacité dont la plupart des pays émergents ont fait preuve jusqu’ici à créer et préserver des emplois. Selon la dernière édition du rapport JobTrends — une série de notes trimestrielles consacrées au suivi de l’évolution des marchés de l’emploi dans un échantillon d’économies émergentes — le redressement de l’emploi s’est poursuivi au premier trimestre 2012, avec un gain de 2,9 % sur la période grâce au raffermissement continu de la croissance dans les pays étudiés. 

En phase avec la tendance générale, les marchés du travail d’Europe de l’Est et d’Asie centrale ont confirmé cette reprise, avec un recul notable du chômage en Litu

anie, en Moldova et dans la Fédération de Russie. Malgré un tassement de la croissance, certains pays d’Amérique latine ont eux aussi connu une embellie sur le front de l’emploi. Dans les quatre pays d’Asie de l’Est couverts par le rapport, la situation des salaires et de l’emploi s’est améliorée avec, sur ce dernier plan, un bond à 9,9 % en Chine.

Des experts s’affrontent sur l’épineuse question des financements contre le sida

Donna Barne's picture

En ce 23 juillet, l’auditorium de la Banque mondiale était plein à craquer, pour entendre certaines des plus grandes figures de proue de la lutte contre le sida et la pauvreté faire assaut d’arguments affutés et d’opinions passionnées sur l’opportunité ou non de poursuivre les financements.

Vingt ans plus tard, on ne parle toujours pas assez de sexe

Keith Hansen's picture

Also available in English, Spanish, Portuguese 

 

Au cours des vingt dernières années, cette région a considérablement accru le niveau des échanges sur l’épidémie et le degré de sensibilisation. Les pays ont élaboré des stratégies nationales de lutte contre le VIH/sida (a), intégré les programmes de lutte contre l’épidémie à leurs systèmes de santé et sont parvenus à informer et sensibiliser la quasi-totalité du grand public sur les facteurs de risque du VIH.

 

Cependant, on continue à ne pas assez parler de sexe.

 

Renforcer l’efficacité de la lutte contre le sida

Kavita Watsa's picture

Disponible en : English

L’intervention du nouveau président de la Banque mondiale lors de l’ouverture de la conférence mondiale sur le VIH/sida — une première pour cette institution de développement — a marqué les esprits, d’autant qu’il a appelé à mobiliser la force morale et les enseignements pratiques issus du mouvement de lutte contre le sida pour accélérer la bataille engagée contre la pauvreté. Le lendemain, Jim Yong Kim est revenu dans l’immense palais des congrès de Washington, où se déroule la 19e conférence internationale sur le sida, pour participer à une discussion consacrée au renforcement de l’efficacité et de l’efficience de la lutte contre le sida dans les pays en développement, aux côtés de Bill Gates, d’Eric Goosby, coordinateur mondial des États-Unis pour la lutte contre le sida, et de Mphu Ramatlapeng, ancienne ministre de la Santé du Lesotho.

L’envol du solaire ou la véritable étoffe des héros

Silvia Pariente-David's picture

Imaginez-vous à bord d’un avion, dont le poids approche celui d’une voiture moyenne et dont l’envergure s’apparente à celle d’un Airbus 340. Et puis imaginez pouvoir décoller sans une seule goutte de carburant. Pour Sam Shepard*, rien de plus simple, à moins que mes yeux ne me trahissent. C’est triste à dire, mais mes yeux m’ont en effet trahie.

Pourtant, André Borschberg ressemble trait pour trait au protagoniste de l'Étoffe des héros, ce film célèbre où des pilotes d'essai repoussent les limites de l'impossible. André lui aussi est pilote d’essai et lui aussi repousse aussi loin que possible les limites… mais à bord du Solar Impulse, premier avion expérimental à propulsion solaire, grâce auquel il a accompli le premier vol intercontinental entre la Suisse et le Maroc.

Combler le fossé (statistique) entre les sexes : Hillary Clinton et Jim Yong Kim appellent à redoubler d’efforts

Donna Barne's picture

Disponible en : English

Si la notion de « fossé entre les sexes » s’est banalisée, cela ne doit pas masquer l’absence criante de données sexospécifiques.

Depuis le siège de l’institut Gallup, à Washington, la secrétaire d’État américaine, Mme Hillary Clinton, et le président du Groupe de la Banque mondiale, M. Jim Yong Kim, ont appelé aujourd’hui à redoubler d’efforts pour collecter plus de données sur les filles et les femmes et favoriser ainsi leur émancipation économique et la croissance. « L’égalité hommes-femmes est cruciale pour la croissance et la compétitivité », a déclaré Jim Yong Kim lors de la conférence intitulée Evidence and Impact: Closing the Gender Data Gap (Données et impact : pallier l’absence de statistiques sexospécifiques), co-organisée par le département d’État et l’institut Gallup.

Les transitions nécessaires dans le financement des programmes sur le VIH/sida

Patrick Osewe's picture

Disponible en : English | 中文

Lors de ma participation à une étude sur l’efficacité des dépenses engagées dans la lutte contre le sida en Afrique du Sud, j’ai rencontré une jeune mère séropositive qui venait d’apprendre que sa fille, née il y a peu, était en bonne santé et séronégative. Tout en essuyant des larmes de soulagement, elle a exprimé sa gratitude envers le personnel du service prénatal de la clinique, qui lui avait donné la possibilité de suivre un traitement antirétroviral et grâce à qui elle pouvait désormais espérer un avenir meilleur pour sa fille. Ceci n’est qu’un exemple de nombreux cas similaires rencontrés pendant l’étude mais, comme nos premières données l’indiquent, il illustre parfaitement l’effet positif de l’engagement ferme des pouvoirs publics sud-africains envers la réduction du nombre de personnes atteintes du VIH.

La participation des jeunes au Sommet international des coopératives

Liviane Urquiza's picture

Participation des jeunes au Sommet internationale des coopératives 2012 Québec

Youthink! a rencontré Stéphanie Guico, chargée du Programme « Futurs leaders coopératifs » dont le but est d'encourager la participation des jeunes employés et dirigeants de coopératives (âgés entre 20 et 35 ans) durant le Sommet international des Coopératives qui se déroulera du 8 au 11 octobre 2012, dans la ville de Québec (Canada).

Les envois de fonds des migrants après la crise : Cinq questions à l'économiste Dilip Ratha

Dilip Ratha's picture

disponible en : English | Español | عربي

À la question « quel impact la crise économique mondiale de 2008 a-t-elle eu sur les 215 millions de travailleurs migrants ? », la réponse est : ils ont continué à envoyer beaucoup d'argent dans leur pays d'origine. L’ouvrage Migration and Remittances during the Global Financial Crisis and Beyond, récemment publié sous la direction de Dilip Ratha, économiste à la Banque mondiale, de Jeffrey H. Cohen, professeur d'anthropologie à l'Ohio State University, et d'Ibrahim Sirkeci, professeur d'études transnationales et de marketing au Regent’s College de Londres, livre une vision plus complexe des choses. Ses 32 chapitres sont le fruit d'une sélection parmi 300 contributions reçues du monde entier à la suite d'un appel à propositions paru sur le blog de la Banque People Move. L'ouvrage présente des modèles économiques et des statistiques ainsi que des analyses axées sur les régions, les populations et l'aspect humanitaire de la migration. Dilip Ratha, chef du service Migrations et envois de fonds de la Banque mondiale, nous donne un aperçu de la problématique.

Pour une politique pragmatique au bas de la pyramide

Aleem Walji's picture

Disponible en : English | 中文

L’Institut de la Banque mondiale (WBI) vient d’organiser un colloque à Harvard, rassemblant d’éminents membres du milieu universitaire, des partenaires de Omidyar Network et Growth Dialogue et des représentants des gouvernements brésilien, chinois, indien et sud-africain.


Pages