Syndicate content

octobre 2012

Intermédiation sur le marché du travail : le point de rencontre des travailleurs et des emplois

Simon Thacker's picture

Photo: Arne Hoel/World Bank

Au fil de nos recherches, nous avons décelé un certain nombre d’explications aux difficultés que les chômeurs ont à trouver un emploi dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA). Certains soutiennent qu’il n’y a tout simplement pas d’emplois, quand d’autres affirment qu’ils n’ont pas les qualifications requises pour les emplois disponibles, et d’autres encore qu’ils n’ont pas accès aux moyens ou aux outils qui leur permettraient de trouver les emplois éventuels, cette situation relevant, dans le jargon des économistes, d’une « mauvaise intermédiation sur le marché du travail ».

Comme provoquer le changement ? Comment mettre fin à la pauvreté ?

Jim Yong Kim's picture

Disponible en EnglishEspañol, عربي

Quelles impulsions apportent le changement ? Quelle action influe sur les politiques en place ? Quelle motivation profonde nous pousse à faire le bien dans notre société ?

Il y a une expérience, dans ma vie, que je n’oublierai jamais.

En 1987, le docteur Paul Farmer, quelques autres et moi-même avons participé à la fondation d’une organisation — Partners in Health — dont le but était de fournir un accès à des soins de qualité aux pauvres. Les premiers temps, notre travail s’est principalement concentré sur Haïti. Sept ans plus tard, nous avons mis en place un programme à Carabayllo, un quartier situé à la périphérie de Lima, au Pérou.

Système de santé en Haïti : mettre le patient au premier plan

Maryanne Sharp's picture

Also available in English and Spanish

Un arbre lui procure un peu d’ombre mais ne la protège guère de la chaleur. Chantal vient de faire la lessive familiale à la rivière. Elle est enceinte de quatre mois.

Nous sommes à une soixantaine de kilomètres au nord de la capitale haïtienne, Port-au-Prince. Le hameau où vit Chantal compte à peine vingt maisons, n’est relié que par un seul chemin de terre et ne dispose d’aucune structure médicale.

Qui doit payer pour les plus pauvres au Liban ?

Victoria Levin's picture

Photo: Arne Hoel/World Bank 2012

En faisant ma valise pour Beyrouth, je pensais à ces gens si chaleureux et accueillants avec lesquels j’allais travailler pendant les deux semaines à venir. Il s’agit de ma quatrième visite au Liban cette année, et chacune m’a permis de voir sous un angle différent la politique et la société libanaise. J’ai ainsi pu comprendre les aspirations de certains citoyens de ce pays et les obstacles auxquels se heurtent les autorités.

Plus près du soleil du Maroc et d'Égypte ou la vision d’un avenir solaire en Chine

Yanqin Song's picture

Une expérience de partage de connaissances Sud-Sud

Plus près du soleil au Maroc et en Égypte : la vision d’un avenir solaire en Chine

Le mois dernier, une délégation de représentants de la Chine et de professionnels chinois s’est rendue en Égypte et au Maroc dans le cadre d’un projet d’échange de savoir Sud-Sud, facilité par la Banque mondiale ; en effet, ces deux pays ont réussi à développer des projets d’énergie solaire concentrée, dont la Chine peut tirer des enseignements. Il était intéressant, et probablement étrange pour les Égyptiens et les Marocains, de voir un groupe de Chinois venus dans leur pays pour y apprendre des choses. Certains disaient : « D’habitude, c’est plutôt le contraire. »


Pages