Syndicate content

Yémen, Rép. du

Après les Réunions de printemps, l’éducation s’engage sur la voie d’une pratique mondiale

Simon Thacker's picture

cours d’un programme d’alphabétisation pour adultes destiné à de jeunes Marocaines

C’est aujourd’hui le premier cours d’un programme d’alphabétisation pour adultes destiné à de jeunes Marocaines. Ghita s’avance, prend une craie et trace une ligne au tableau : c’est la lettre aleph, la première de l’alphabet arabe, l’une des plus simples à reconnaître et à écrire puisqu’elle se résume à un trait vertical.

Ukraine : quelles seraient les répercussions d’une aggravation de la crise au niveau du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord ?

Lili Mottaghi's picture

 Arne Hoel

Depuis l’annexion de la Crimée par la Russie, à l’issue d’un référendum populaire organisé début mars, l’Union européenne et, depuis peu, les États-Unis et le Canada, ont imposé une première série de sanctions touchant certains responsables en Russie et en Crimée, avec gel des avoirs et interdiction de voyager. Cette semaine, les ministres des Affaires étrangères de l’OTAN, redoutant une invasion rapide de l’est de l’Ukraine par les troupes russes, ont ordonné la fin de la coopération civile et militaire avec la Russie. Si cette crise devait dégénérer, les pays de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA) pourraient en subir les conséquences : directement, par le biais des échanges, et indirectement, via les cours des produits de base.

Par-delà les manifestations de rue : renforcer la responsabilisation sociale dans le monde arabe

Line Zouhour's picture

Jeune homme libyen

Dans le maelström qui s’est emparé du Moyen-Orient, lors du Printemps arabe, figurait l’exigence d’un État plus transparent, équitable et responsable. Depuis ces soulèvements, les experts qui réfléchissent à la transition démocratique se heurtent aux questions suivantes : comment systématiser la culture de responsabilisation et de gouvernance démocratique ? Comment « institutionnaliser » le dynamisme de ces mobilisations populaires et en faire un pouvoir capable de contrôler les gouvernants ?

Nouvelles technologies, nouveaux temps de travail : vers une stratégie de création d’emplois dans le monde arabe

Kara Schoeffling's picture

 Arne Hoel

Ce n’est un secret pour personne : le taux de chômage des jeunes dans les pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord (MENA) est le plus élevé du monde, soit près de 30 % selon l’Organisation internationale du travail. Plus d’un jeune sur quatre est privé des moyens qui lui permettraient de prospérer sur le plan économique, les diplômes n’offrant malheureusement aucune garantie d’emploi. En dépit de ces sombres perspectives, une récente étude commandée par le géant des télécommunications qatari, Orredoo, laisse entendre que les jeunes gardent l’espoir d’un avenir radieux, espoir largement nourri par les innovations du XXIe siècle. L’enjeu est d’innover sur le plan technologique et de modifier notre façon de penser le travail afin de motiver les jeunes de la région MENA.

Jeunesse : un « agenda » mondial au-delà de l’emploi

Gloria La Cava's picture

 Arne Hoel

Alors que la communauté internationale définit le programme de développement pour l’après-2015, l’exclusion de la jeunesse s’impose comme un problème de taille. Les jeunes n’ont jamais été si nombreux et, depuis 2011, leur désillusion nourrit des mouvements de protestation contre le statu quo au Moyen-Orient et en Afrique du Nord (MENA), mais aussi en Europe et en Amérique latine. La contestation populaire ne porte pas que sur l’emploi : elle remet en cause l’ordre établi, exige que l’avis des principaux intéressés soit pris en compte s’agissant de politiques qui concernent l’avenir de la jeunesse, et appelle à la justice, la liberté et la dignité.

Chaque goutte d’eau compte : faire plus avec moins au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Inger Andersen's picture

Interview
L’eau est une ressource rare, il faut la préserver.

La région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA) n’a guère le choix. Elle reçoit seulement 2 % des précipitations annuelles dans le monde et possède 1,2 % des ressources hydriques renouvelables de la planète, ce qui fait de l’eau une ressource particulièrement rare et précieuse dans cette région. Les statistiques sont cruelles : le volume d’eau consommé aux États-Unis s’élève en moyenne à 2 800 mètres cubes par personne ; au Yémen, il est de 100 m3 par personne.

Yémen : La dépendance au qat s’aggrave

Mustapha Rouis's picture

 Peer Gatter

La transition politique au Yémen qui occupe aujourd’hui le devant de la scène a cependant oblitéré un problème de longue date, la consommation de qat, qui a des incidences tout aussi importantes pour le pays. Le qat est une drogue douce très répandue au Yémen et dans la corne de l’Afrique. La consommation excessive de cette feuille a des effets désastreux sur la santé, l’éducation et la productivité. 

La "wasta" continue de priver la jeunesse arabe des chances de vivre dignement

Jumana Alaref's picture

Young men from MENA - Arne Hoel

L’important, ce n'est pas ce que vous connaissez, mais qui vous connaissez. J’ai pu vérifier la pertinence et l’actualité de cet adage lors d’un récent voyage à Jérusalem-Est, ma ville natale. À cette occasion, j’ai demandé à ma famille et mes amis ce qu’ils pensaient de la perception selon laquelle le fait d’avoir des relations est la seule chose qui compte aujourd'hui pour trouver un emploi décent. Cette plainte est en effet récurrente parmi les jeunes du monde arabe.

La mortalité maternelle au Yémen : un fléau quotidien

Ebrahim Al-Harazi's picture

La mortalité maternelle au Yémen

Au Yémen, les conditions de vie sont implacables et les plus grandes espérances se heurtent à de rudes épreuves. La maladie frappe durement : se soigner est un luxe que nombre de Yéménites ne peuvent pas se permettre. Quand l’ombre de la mort est omniprésente, il est difficile de trouver un sens à la vie…

Ce que veulent les femmes dans le monde arabe

Web Team's picture

What Arab Women Want?

L’égalité des femmes et des hommes est source de progrès pour tous : c’est, cette année, le thème de la Journée internationale de la femme célébrée tous les ans le 8 mars. À cette occasion, nous avons demandé à des femmes du Moyen Orient et d’Afrique du Nord d’expliquer ce que signifie être une femme dans le monde arabe, de décrire les difficultés auxquelles elles sont confrontées et de nous dire ce dont elles ont le plus besoin pour les surmonter. Nous vous invitons à nous faire part de votre propre témoignage lorsque vous aurez lu le leur.


Pages