Syndicate content

Moyen-Orient et Afrique du Nord

5 choses à savoir sur les économies de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord

Web Team's picture
Hafez Ghanem, vice-président de la Banque mondiale, aborde les principaux facteurs qui influencent les économies de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord ainsi que les mesures à prendre pour promouvoir une croissance plus durable et libérer le potentiel des nombreux jeunes de la région. 
Quels sont les facteurs qui influent sur la croissance économique dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord ?

Une mosaïque à composer ensemble : partageons un message d’espoir contre la pauvreté #EndPovertyMosaic

Mario Trubiano's picture


 

Le 17 octobre marque le 25ème anniversaire de la journée mondiale contre la pauvreté. Aidez-nous à créer un œuvre collective qui symbolisera l'espoir et la cohésion afin d'inciter les dirigeants à rester engagés et à intensifier les efforts partout dans le monde. 

Partagez votre selfie avec le hashtag #EndPovertyMosaic pour sensibiliser les Internautes et convaincre les décideurs que l'on peut et que l'on doit mettre fin à l'extrême pauvreté d'ici 2030.

Nouvelles d’Iran : un système éducatif en surrégime

Amin Mohseni-Cheraghlou's picture
Victor Jiang | Shutterstock.com - A university student in Naqsh-e Jahan Square

Chaque année en Iran, le 23 septembre marque la reprise des cours dans les écoles et les universités. Alors même qu’il est capable de produire le meilleur — en témoigne le parcours de la regrettée Maryam Mirzakhani, la seule femme à avoir obtenu à ce jour la médaille Fields, qui récompense l’excellence en mathématiques — le système éducatif iranien est en crise. Je voudrais revenir ici sur une situation qui pénalise depuis longtemps l’enseignement supérieur iranien et qui s’est aggravée depuis dix ans.

Au lycée des Eucalyptus, les élèves acquièrent les compétences du XXIe siècle grâce à un programme de tutorat entre pairs

Simon Thacker's picture


Le lycée des Eucalyptus se trouve à Nice, près de l’aéroport. Il est bordé à l’ouest et au nord par des quartiers ouvriers et à l’est par une zone où les classes moyennes sont plus nombreuses. Les effectifs du lycée sont hétérogènes et les groupes ne se mélangent généralement pas. Alors, quand une relation de travail s’instaure entre Marwan, un réfugié syrien de 12 ans qui vient d’arriver en France et parle très peu le français, et Charlotte, 17 ans et capitaine de l’équipe de tennis des filles, c’est quelque chose d’assez incroyable.

Rentrée des classes 2017 – Deuxième partie

Web Team's picture


Voici la deuxième partie de notre entretien avec Safaa El Tayeb El-Kogali, chef de service au pôle mondial d’expertise en Éducation de la Banque mondiale, consacré aux défis auxquels sont confrontés les systèmes éducatifs des pays de la région MENA et aux mesures prises pour les résoudre.

Rentrée des classes 2017

Web Team's picture


Dans le sillage du premier Rapport sur le développement dans le monde intégralement consacré à l’éducation, l’une des clés pour des sociétés stables et inclusives, nous inaugurons notre série annuelle « Rentrée des classes » sur l’état de l’éducation dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord par un entretien, en deux parties, avec Safaa El Tayeb El-Kogali, chef de service au pôle mondial d’expertise en Éducation de la Banque mondiale. Nous y abordons les défis auxquels sont confrontés les systèmes éducatifs dans la région et les mesures prises pour les résoudre.

L’apprentissage en crise : 9 graphiques extraits du Rapport sur le développement dans le monde 2018

Tariq Khokhar's picture

L’apprentissage traverse une crise. À l’intérieur des pays comme d’un pays à l’autre, l’éducation varie grandement en qualité et en quantité. Partout dans le monde, des centaines de millions d’enfants grandissent sans avoir acquis ne seraient-ce que les compétences nécessaires à la vie.
 
Le Rapport sur le développement dans le monde 2018 puise dans une diversité de disciplines allant de l’économie aux neurosciences pour étudier cette question et proposer des pistes d’amélioration aux pays. Vous pouvez consulter le rapport intégral ici. Entretemps, pour vous donner un aperçu de ce qu’il contient, vous trouverez ci-dessous quelques idées et graphiques qui m’ont paru les plus marquants à la lecture du rapport.

Chaque année de scolarité supplémentaire augmente le revenu de 8 à 10 %

Le rapport fournit plusieurs arguments pour établir la valeur de l’éducation. Lequel est le plus clair pour moi ? L’éducation est un moyen puissant d’accroître les revenus. Chaque année de scolarité supplémentaire augmente de 8 à 10 % le revenu des individus, particulièrement des femmes. Ce n’est pas seulement parce que des individus plus compétents et mieux connectés reçoivent plus d’éducation : des « essais réalisés en milieu naturel » dans une diversité de pays – notamment le Honduras, l’Indonésie, les Philippines, les États-Unis et le Royaume-Uni – attestent que la scolarisation favorise effectivement l’accroissement des revenus. Une éducation plus poussée est également liée à une existence plus longue et en meilleure santé, et a des effets positifs durables sur les individus et la société dans son ensemble.

La Taa Marbouta, le secret des Égyptiennes

Nahla Zeitoun's picture


L’année 2017 a été déclarée « année des femmes » en Égypte par le président de la République. À la suite de cette proclamation, le Conseil national des femmes a lancé une campagne de sensibilisation baptisée Taa Marbouta, afin de promouvoir l’émancipation sociale, politique et économique des femmes égyptiennes.

#Journeedelapaix : les rêves des réfugiés syriens

Flavius Mihaies's picture


De décembre 2014 à janvier 2015, j’ai pris un congé exceptionnel pour travailler comme bénévole dans un camp de réfugiés du HCR en Iraq.

Quelques mois auparavant, en octobre, j’avais assisté à une TEDx de Reza Deghati à la Banque mondiale. Dans cette conférence intitulée « Mettre fin à la guerre pour mettre fin à la pauvreté », le célèbre photographe franco-iranien évoquait son action humanitaire, en décrivant comment il apprenait la photographie à des enfants victimes des conflits. Reza venait de monter une école sous une tente à Kawergosk, un camp de réfugiés syriens dans le nord de l’Iraq. Dès les premières minutes de son intervention, j’ai su que je marcherais sur ses pas.

Tunisie : la décentralisation introduira-t-elle les jeunes dans la sphère politique conventionnelle ?

Sadok Ayari's picture
Young people in the streets of Tunis - Kekyalyaynen l  Shutterstock.com

Les jeunes ont joué un rôle essentiel durant la révolution tunisienne de 2011 et font entendre leur voix depuis lors. Ils continuent toutefois d’exercer leur engagement en dehors de la scène politique conventionnelle, comme l’illustre la faible participation des jeunes aux élections législatives et présidentielle de 2014.

Pages