Syndicate content

Moyen-Orient et Afrique du Nord

Les violences sexuelles à l'égard des enfants des rues égyptiens ne peuvent plus être tolérées

Nelly Ali's picture

Les violences faites aux femmes égyptiennes ont été l'objet d'une large couverture dans les journaux, et les témoignages foisonnent sur le Web. Si l'on ne regarde pas les titres de trop près, le nombre important d'articles pourrait conduire un observateur non averti à penser que les médias se sont beaucoup intéressés à la vie quotidienne des enfants des rues d'Égypte. En fait, on aurait de bonnes raisons de conclure qu'il y a eu une prise de conscience concernant la prévalence et la quasi-normalité des violences sexuelles auxquelles les très jeunes enfants sont confrontés tous les soirs dans les villes et villages de ce pays.

Quels messages la jeunesse tunisienne adresse-t-elle au prochain président ?

Christine Petré's picture

Ce dimanche, les Tunisiens se rendront aux urnes pour la troisième fois de l’année. La première fois, lors des élections parlementaires du 26 octobre, premier scrutin libre et régulier depuis l’adoption de la nouvelle Constitution, le parti anti-islamiste Nidaa Tounès a obtenu la majorité des voix. Aucun candidat n’ayant recueilli plus de 50 % de l’ensemble des votes, les deux candidats arrivés en tête seront départagés dimanche.

Impact économique de la guerre en Syrie et de la progression du groupe État islamique : à combien s’élèvent les pertes et qui sont les perdants ?

Elena Ianchovichina's picture

La guerre en Syrie, puis l'émergence et la progression de l'État islamique ont provoqué au sein des pays de la région des transformations qui auraient été inimaginables avant 2011. Tandis que le nombre de morts, de réfugiés et de déplacés n'a cessé de croître, qu'une multitude de familles ont été déchirées et que des quartiers entiers se sont mués en véritables zones de guerre, on a vu les économies nationales s'effondrer et les liens commerciaux régionaux voler en éclats. Alors que la guerre a profondément ébranlé la région, aucune évaluation systématique de ses conséquences économiques n'avait été réalisée jusqu’à présent.

Améliorer la qualité de l'éducation au Yémen

Wael Zakout's picture

Lorsque je suis arrivé à Sanaa début 2012, j'ai rencontré de nombreuses composantes de la société yéménite : personnalités politiques, membres d’organisations de la société civile, représentants de groupes de jeunes et de femmes, et, bien entendu, les membres du nouveau gouvernement. Il est clairement ressorti de ces discussions que tous mes interlocuteurs accordaient une place prédominante à l’éducation.

Les golden boys de Tunisie

Achref Aouadi's picture

En Tunisie, il existe une interpénétration remarquable entre secteur public et secteur privé, une dynamique d'entregent qui a donné lieu à l'apparition de « golden boys », comme j'aime à les appeler. Il semblerait que la Tunisie n'ait rien appris de ses erreurs : en fait, le pays risque de retomber dans ses travers passés, où une petite élite pillait les ressources de l'État pour s'enrichir aux dépends du reste de la population. Tout semble indiquer que le pays constitue de nouveau un terreau extrêmement fertile pour la corruption.

Sécurité sanitaire des aliments : assurer la pérennité d’un partenariat vital

Juergen Voegele's picture
Photo by John Hogg / World BankCette semaine, le Partenariat mondial pour la sécurité sanitaire des aliments tient sa troisième assemblée annuelle (a) au Cap (Afrique du Sud). Cette manifestation, qui se déroule juste avant les fêtes de fin d’année, nous renvoie à une réalité négligée et pourtant importante.Les produits alimentaires dangereux font payer un lourd tribut aux populations et aux économies et sont à l’origine de pas moins de 200 maladies. Mû par la conviction que la qualité des aliments n’est pas un luxe et que la disponibilité des denrées alimentaires n’est pas une garantie de leur innocuité, le Groupe de la Banque mondiale rassemble progressivement des éléments sur l’impact disproportionné que la consommation de denrées douteuses peut avoir sur la vie et les moyens d’existence des pauvres. La prise de conscience grandissante de l’importance de la sécurité sanitaire des aliments s’explique par les crises qui ont secoué de nombreux pays ces dernières années. Aucun pays, qu’il soit industrialisé ou en développement, petit ou grand, n’échappe aux problèmes de salubrité des aliments.

Débat : Le monde arabe s’en sortirait-il mieux sans les subventions à l’énergie ?

Will Stebbins's picture
The Debate

Les gouvernements des pays arabes pratiquent depuis longtemps les subventions à l’énergie. Ce faisant, les populations de la région paient leur carburant et leur électricité à un prix inférieur au marché. Mais quel est le véritable impact de ces subventions et justifie-t-il l’écrasante charge financière qu’elles font peser sur les budgets publics ? C’est là une interrogation cruciale dans les pays du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA), étant donné que la région concentre une part disproportionnée des subventions à l’énergie dans le monde.

Moyen-Orient et Afrique du Nord : quelles sont les conséquences d’un climat plus chaud et aride sur l’environnement et les actions possibles pour y remédier?

Maria Sarraf's picture
La création de zones réservées au pâturage s’impose tout particulièrement pendant les épisodes de sécheresse. Dikhil, Djibouti

Vous pensez que les étés sont généralement chauds dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA) ? Mais tout est relatif : les étés devraient y devenir encore plus chauds. Les températures augmentent sur toute la planète, et il s’agit maintenant d’en  savoir le degré et les conséquences futures.

Pourquoi les jeunes Tunisiens se détournent-ils des élections?

Christine Petré's picture

À l’approche de l’élection présidentielle du 23 novembre, le berceau du Printemps arabe peut s’enorgueillir d’avoir mené à bien les premières élections législatives qui ont suivi la ratification de la nouvelle Constitution. Cependant, certains observateurs confirment que les jeunes, principaux artisans de la révolution, demeurent peu enclins à voter.

Trois raisons pour lesquelles une réforme des marchés publics s’impose dans le monde arabe

Philipp Krause's picture

La question des marchés publics ne suscite guère l’intérêt des acteurs du développement. C’est pourtant l’une des pierres angulaires d’un État fonctionnel. Démonstration en trois points.
 
Tout d’abord, sans marchés publics efficaces, les hôpitaux sont privés de médicaments, les enseignants de manuels scolaires et les villes de routes. Chaque fois que vous lisez dans la presse un article faisant état d’une pénurie de médicaments dans les hôpitaux (a), d’un manque de manuels dans les écoles (a) ou d’une carence du réseau routier (a), vous pouvez vous dire qu’il s’agit sans doute d’un problème de passation des marchés. Ensuite, sans marchés publics efficaces, les finances sont dilapidées à grande échelle. A contrario, comme de nombreux pays en développement voient une part significative de leur budget passer par le système des marchés publics, les économies dégagées, même modestes, peuvent vite prendre de l’ampleur. Enfin, les marchés publics sont une manifestation tangible de l’État dans le quotidien des citoyens. L’absence de transparence et la corruption affectent directement ces derniers et le manque à gagner dû à la corruption se chiffre chaque année à plusieurs milliards de dollars. La corruption des marchés publics est un problème majeur qui touche également les pays riches (a).


Pages