Syndicate content

mondialisation

Les migrants, grands vainqueurs de la Coupe du monde de football

Christian Eigen-Zucchi's picture
La Coupe du monde de football débute aujourd’hui au Brésil. Enfin !

Pour les milliards de téléspectateurs de par le monde rassemblés en communion, l’événement sera synonyme d’intenses moments de gloire et de fiertés nationales, ou au contraire d’humiliation et d’indignation. Les buts et les décisions des arbitres susciteront encore des discussions animées des dizaines d’années plus tard entre aficionados du « beau jeu ». Mais l’une des facettes essentielles de ce rendez-vous incontournable tient au fait que la plupart des joueurs sont des migrants : certains jouent pour leur équipe nationale mais résident à l’étranger (c’est le cas de l’Argentin Lionel Messi, sélectionné dans l’équipe d’Argentine mais vivant en Espagne) ; d’autres pour une équipe nationale qui n’est pas celle de leur pays de naissance (ainsi, le Brésilien Diego Costa vit en Espagne et joue pour l’Espagne) ; et d’autres encore pour une équipe et pour un pays qui ne sont pas les leurs (le Polonais Miroslav Klose vit en Italie et fait partie de la sélection allemande).

Où vivaient les jeunes en 2012 ?

Ravi Kumar's picture

Le monde n'a jamais compté autant de jeunes qu'aujourd'hui. On estime qu'il y a actuellement plus de 1,2 milliard de jeunes âgés de 15 à 24 ans à travers le globe, et que 90 % d'entre eux vivent dans des pays en développement.

Ce graphique montre quelle était la répartition des jeunes par région en 2012.

Répartition de la population de jeunes par région en 2012

Un monde de migrants

Liviane Urquiza's picture

Jeunes, migration et développement
Photo: Bucarest, Roumanie. © Flore de Préneuf/Banque mondiale

Si les migrants étaient citoyens d'un seul et même pays, ce serait le 5ème le plus peuplé du monde.

D'après l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), trois personne sur cent vivent dans un pays différent de celui où elles sont nées.

Je suis française et comme beaucoup de familles en Europe, la mienne est un mélange de langues et de cultures. Depuis toute petite, j'ai toujours été fière de dire que j'étais franco-espagnole. Je me souviens qu'à l'école, lorsqu'on me demandait où j'étais née, je préférais dire d'où je venais et je répondais que je venais de Grenada, en Espagne, la ville où mon père est née.

Étudiants internationaux : de quels pays partent-ils et pour quelle destination ?

Ravi Kumar's picture

Le saviez-vous : la France est l’une des destinations préférées des étudiants qui souhaitent entamer des études supérieures. La carte interactive (en anglais) établie par l’Institut de statistique de l’UNESCO (ISU) permet de retracer la mobilité des étudiants à l’échelle de la planète.

YouThink! Road Safety

Selon des données récentes de l’ISU, en dix ans, le taux d’inscription dans l’enseignement supérieur a progressé de 78 % dans le monde. Cette rapide progression explique l’augmentation de 80 % du nombre d’individus partant faire leurs études à l’étranger entre 2000 et 2010.

La participation des jeunes au Sommet international des coopératives

Liviane Urquiza's picture

Participation des jeunes au Sommet internationale des coopératives 2012 Québec

Youthink! a rencontré Stéphanie Guico, chargée du Programme « Futurs leaders coopératifs » dont le but est d'encourager la participation des jeunes employés et dirigeants de coopératives (âgés entre 20 et 35 ans) durant le Sommet international des Coopératives qui se déroulera du 8 au 11 octobre 2012, dans la ville de Québec (Canada).

L'économie du développement voit grand et devient pragmatique : Souvenirs de Paris

Justin Yifu Lin's picture

Le développement implique des changements systémiques majeurs, des arbitrages complexes et des choix politiques. Il concerne le partage des fruits de la croissance : comment faire en sorte qu’ils puissent bénéficier au plus grand nombre ? Il s’agit aussi d'élargir le champ des possibles et, comme le montrent les événements en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, on voit ce qu’il peut en coûter de négliger ce dernier aspect, avec la montée des frustrations sociales et des soulèvements.

Crowdsourcing : quand le changement émerge de la foule

Mamata Pokharel's picture

Note d'introduction : Le terme anglais « crowdsourcing » désigne littéralement une information « collectée et diffusée par la foule ». C'est une pratique en plein essor qui consiste à utiliser le savoir, les compétences et la créativité de volontaires pour récolter des informations et les diffuser.

Crowdsourcing par Aleem Walji

La Banque mondiale et Google viennent d'organiser récemment un « marathon cartographique », avec l'aide de membres de la diaspora soudanaise basés aux États-Unis, pour mieux localiser les sites et les infrastructures dans le Sud-Soudan.

Après cette manifestation, Aleem Walji, responsable des pratiques innovantes au sein de l'Institut de la Banque mondiale, a discuté en tête à tête avec Mamata Pokharel de Youthink! et abordé le potentiel offert par le « crowdsourcing » pour générer des changements.