Syndicate content

Éducation

Aucune fille ne doit être laissée pour compte – L’éducation en Afrique

Claudia Costin's picture


Pour la Journée internationale de la femme, souvenons-nous des difficultés auxquelles sont confrontées les filles en matière d’éducation

Dividende démographique en Afrique : quelles retombées pour la croissance et la réduction de la pauvreté ?

S. Amer Ahmed's picture
Total dependency ratio, 1950-2030
Taux de dépendance total, 1950-2030 *


Entre 1950 et 2014, la population africaine a progressé à un rythme annuel de 2,6 %, soit nettement plus vite que la moyenne mondiale, estimée à 1,7 % selon des données de projection des Nations Unies (a). Durant cette période, l’Afrique a connu une transition démographique : le taux de mortalité, auparavant très élevé, a reculé, tandis que le taux de fécondité, lui, est resté élevé. D’autres régions du monde, et surtout l’Asie de l’Est, ont su profiter de leur transition pour accélérer leur croissance et tirer parti du fameux « dividende démographique ». Au tour de l’Afrique de saisir cette opportunité !

Enfants non scolarisés : un enjeu toujours d’actualité

Quentin Wodon's picture
© Banco Mundial

Aujourd’hui, alors que s’approche l’échéance des objectifs du Millénaire pour le développement et que la communauté du développement réfléchit à de nouvelles cibles, on constate que, parmi les enfants qui vont à l’école, nombreux sont ceux qui n’apprennent pas suffisamment. Mais surtout, il y a encore plus de 120 millions d’enfants et de jeunes adolescents qui ne sont pas scolarisés. Pour un enfant sur dix en âge d’aller au primaire et un enfant sur sept en âge de suivre un premier cycle au secondaire, le droit à l’éducation reste un vœu pieux.

 

Les syndicats d’enseignants peuvent-ils améliorer la qualité de l’enseignement dans le monde arabe ?

Kamel Braham's picture


Dans de nombreux pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord, et ailleurs dans le monde, les enseignants, qui jouent un rôle central dans les efforts d’amélioration de la qualité de l’enseignement, ne sont pas formellement impliqués dans la conception des politiques et programmes de réforme du secteur de l’éducation.

Le cyclisme est l'affaire de tous

Leszek J. Sibilski's picture
Disponible en : English

L'industrie du vélo non seulement fournit des avantages économiques, mais le fait de remplacer les véhicules motorisés par des vélos permet de réduire les embouteillages, la pollution atmosphérique et les émissions de CO2 tout en préservant la santé des cyclistes. La valeur de la contribution de l'utilisation du vélo en Europe a été estimée entre 143 et 155 milliards d´euros par an, avec 80 % de ces avantages découlant uniquement de la réduction de la mortalité. Une étude danoise a constaté que le risque de décès pour les cyclistes qui se servent quotidiennement du vélo est presque 40 % plus bas que pour ceux qui n’utilisent pas le vélo, même après la prise en compte des transports de loisirs et d'autres activités physiques.
 
Nous qui travaillons dans le développement, devrions-nous prêter davantage attention à l'immense popularité du cyclisme et à la prévalence des vélos ? Le fait d'être propriétaire d’un vélo offrirait-il de meilleures chances d'améliorer la vie des personnes dans le besoin ? Voici un exemple dont la communauté du Groupe de la Banque mondiale pourrait vouloir s’inspirer pendant que nous nous posons ces questions.

Voix d'Haïti

Isabelle Schaefer's picture
Cinq ans après le séisme dévastateur qui a frappé la capitale d'Haïti et les villes voisines le 12 Janvier 2010, tuant près de 230 000 personnes, le pays continue à se reconstruire et le peuple haïtien montre des signes de résilience malgré l'incertitude politique actuelle. Presque tout le monde a une histoire à raconter.

« Peu importe à qui vous parlez en Haïti -le médecin de village, le petit entrepreneur à Port-au-Prince, le jeune étudiant universitaire - leur souhait est d'aller de l’avant, "a déclaré l’Envoyée spéciale de la Banque mondiale pour Haïti, Mary Barton –Dock.

Améliorer la qualité de l'éducation au Yémen

Wael Zakout's picture

Lorsque je suis arrivé à Sanaa début 2012, j'ai rencontré de nombreuses composantes de la société yéménite : personnalités politiques, membres d’organisations de la société civile, représentants de groupes de jeunes et de femmes, et, bien entendu, les membres du nouveau gouvernement. Il est clairement ressorti de ces discussions que tous mes interlocuteurs accordaient une place prédominante à l’éducation.

Quand Dubaï fait la lumière sur les performances de son système scolaire

Simon Thacker's picture

Lorsque vous hésitez entre plusieurs téléphones portables, vous pouvez toujours consulter des sources fiables, comme les études comparatives publiées par les associations de consommateurs, de type Consumer Reports ou Que Choisir. Mais si vous êtes en train de choisir la future école de vos enfants — sans doute l’un des investissements les plus importants que vous serez jamais amenés à faire — les choses peuvent se révéler nettement plus compliquées. Vous aurez beau visiter l’établissement en question, écouter ce qu’en pensent d’autres parents ou vous fier à sa bonne réputation, vous aurez bien du mal à juger objectivement de sa qualité… Ce que vous pouvez faire pour un téléphone ! Les consommateurs de services d’éducation que nous sommes se retrouvent souvent plongés dans le noir.

Lutte contre la corruption : les enfants deviennent acteurs du changement en Amérique latine

Ledda Macera's picture
Dans les pays en développement, on considère en général les enfants uniquement comme des victimes impuissantes de la pauvreté, de la faim et des inégalités sociales. Or, les jeunes peuvent aussi être un puissant moteur de changement. Lorsque, à l'école ou par d’autres moyens de communication sociale, on sensibilise les enfants à la prévention des maladies et aux pratiques d'hygiène, ces informations sont ensuite relayées auprès des parents, des familles, voire des communautés, et on favorise ainsi des évolutions positives allant du bas vers le haut. Par chance, cette piste de réflexion devient populaire chez les spécialistes du développement…
 
 © Curt Carnemark / World Bank
Une élève de primaire au Mexique. Photo : © Curt Carnemark / Banque mondiale

TEDxWBG : Mettre fin à la pauvreté, c’est possible, à condition de faire preuve de courage, d’ingéniosité et de détermination

Angela Walker's picture
Montage-photo présentant tous les intervenants du TEDxWBG


La conférence TEDxWBG s’est déroulée en trois temps, avec une première session, « Atteindre les exclus », pour mieux comprendre la pauvreté à l’aune des individus, en s’intéressant à leurs lieux de vie et aux solutions pour les aider. Pour la deuxième session, « Passer à l’échelle supérieure pour avoir plus d’impact », les intervenants ont évoqué des idées originales qui, sorties de leur phase pilote, ont permis de toucher un maximum de personnes. Quant à la dernière session, sur le thème « Transformation et innovation », elle a mis à l’honneur celles et ceux qui font évoluer leurs sociétés.


Pages