MANTE Alain (non vérifié)

janvier 26, 2017

Réinsertion, réadaptation, inclusion sociale : Cet énorme problème, confus du fait d'estimations incertaines et lié à des groupements non étatiques entre autres, génère du handicap psychique dont peu de monde s'inquiète. Soit des retards mentaux ou désordres psychiques préexistants, rendent leur embrigadement et persuasion facile aux recruteurs, dont on ne peut pas dire que les scrupules soient la qualité première, soit le traumatisme passé laisse des traces et perturbations visibles et invisibles liés aux vécus pénibles, ou aux retours familiaux problématiques comme en avertit fort justement cet article. Avons-nous des exemples d’expériences de réinsertions réussies sous cet aspect quelle que soit la zone géographique ? Cordialement.