Samiar (non vérifié)

février 24, 2013

L'administration marocaine qui constitue l'exécutif connait un changement radical par rapport à autrefois. Les grands chantiers de réformes toutes azimutes que conduit le Maroc traduisent la grande volonté d'aller de l'avant. La réforme budgétaire pour une gestion basée non pas sur les moyens mais qui prévilègie les résultats selon des indicateurs de performance bien définis et sur lesquels doit rendre compte le gestionnaire est une approche qui répond au principe de bonne gouvernance dicté par la constitution 2011.la refonte de la loi organique des finances qui, dans ses dispositions responsabilisent davantage les ordonnateurs et sous ordonnateurs teneurs des budgets et utilisateurs des deniers pulics. L'adoption de systèmes d'information et de gestion qui ont réduit de manière significative l'intervention de la RH dans le contact direct avec les clients et partant la diminution dans le phénomène de corruption qui gongrènnait les rouages des services de l'administration; la passation des marchés publics qui verra dans les jours à venir un nouveau code appelé code des marché public qui vient pour consolider les principes de la constitution en termes de participation citoyenne :- Le 1er texte qui était publié dans le site du SGG pour recueillir les observations des experts professionnels et des avis des citoyens"monsieur tout le monde"- d'étique de responsabilité, - de publicité-publication gratuite des dossiers d'apels à la concurrence sur le portail des marchés publics- une plate forme nationale dédiée à tous les marchés de l'ETAT, des Etablissements publics, des collectivités territorielles...Bref, c'est un texte qui prévoit la performance dans les marchés publics et sera appliqué aux administrations publiques, aux établissements publics à caractère administratif,aux collectivités territorielles et aux prestations architecturales qui depuis les années 40 étaient passées de gré à gré par simpke contrat type ce qui a contribué dans l'établissement de monopole chez certains architectes. comme il est avancé ci dessus les chantiers ouverts sont divers et prometteurs,les réfomes sont ambitieuses mais pour les réussir il faut que nous marocains, citoyens,y adhérons.Aimons-nous, soudons nous les coudes, soyons optimistes et allons de l'avant pour nous, pour nos enfants et nos petits-enfants, pour un demain beau et lumineux, pour notre Maroc.N. Samrani El Alj