GREGOIRE ELONG… (non vérifié)

mai 15, 2017

Certes les villes doivent fournir aussi les efforts qui s'orientent vers leur développements intégral sur tout le plan. C'est alors que la banque mondiale peut venir en appui de ces villes en appuyant les projets existant après les avoir identifier. Je suis d'avis que le monde ne saurait accorder aux Africains sub-sahariens si les acteurs de ces différentes villes n'en prennent pas conscience de ce enjeux et défit à relever actuellement !