NDOUMGA ALEXIS (non vérifié)

février 25, 2018

Très bonne idée pour le Cameroun. Reste à la proposer au gouvernement et de pouvoir l’implémenter dans un pays où la cryptographie est très peu connue du public et de l'administration.