Cuma Balolage … (non vérifié)

août 28, 2018

Bonjour ,
Je suis réfugié congolais vivant en Ouganda , j'ai lu avec beaucoup d'intérêt cette approche sur Un nouveau centre consacré aux données pour améliorer la réponse mondiale aux déplacements forcés et LE PACTE MONDIAL SUR LES RÉFUGIES et vous en remercie vivement pour cette initiative qui vient non seulement apporté un plus sur la vie d'un réfugier ,mais aussi résoudre les problèmes sociaux économiques de ces derniers partout où ils se trouvent .
Je suis un activiste de droits humains et j'ai travaille avec le CIFDH/D au sud kivu en Rdc et ma lutte pour la mauvaise gouvernance , les violations de droits de l'homme , les abus ,violations ,kidnaping et tortures que connaissent les activistes de droits humains pour la simple raison qu'ils ont fait leur travail d'apporter une assistance aux sans voix et aux vulnérables et autres personnes violentée dans ses droits par le décideurs politiques au sommet de l'État et les hommes en armes identifiés ou non sont les causes princaples auxquelles nous avions consacré notre énergie et principale raison de notre poursuite jusqu'en nous retrouvé à l'extérieur de notre pays .
Ce déplacement forcé nous a amené à vivre misérable et seul le HCR n'est pas capable de résoudre tous les problèmes de réfugiés au monde ,
Le réfugier est une personne qui vivait bien dans son pays , mais le déplacement forcé de celui ci lui inflige une vie nouvelle qu'elle ne s'y attendait ,mais très difficile à expliquer.
Pour résoudre les problèmes de réfugiés , il est questions de :
A) créer de centre de formation de métier dans le camps pour préparer un avenir meilleur aux jeunes antre preneurs.
B)créer de micro projet dans le camps pour encadrer les évolués et exilés politiques pour subvenir à leurs besoins .
C)créer des écoles de formations de programme national de pays de provenance pour que les enfants qui étudiaient avec ce déplacement forcé ne connaissent pas le retard dans leur vie scolaire. Les enfants ne s'adaptent pas facilement au programme national des pays d'accueil suite au changement brisque de la langue de formation et de communication.
D) donnez de micro crédit aux réfugiés adultes groupés dans des coopératives ou PME .
E) s'impliquer activement aux politiques des pays africains pour stopper ce mouvement de déplacement forcé afin que chaque citoyen vie passifiquement chez lui , avoir se goût d'y vivre ,et éviter cet affluent massifs de personne vers l'Europe .
Il y'a beaucoup à développer pour ce sujet ,mais hélas le temps ne me le permet pas ,il faut aller le pain quotidien.
Nous vous encourageons vivement et nous vous prions de nous prendre en cas de nécessité pour la recherche de données sur terrain dans le camp des réfugiés en Ouganda.
Merci pour vous avoir impliqué dans la vie des réfugiés pour apporter un plus à leur coup de vie et à leur encadrement avenir
.
Bien merci