Syndicate content

Pourquoi les femmes devraient-elles avoir des emplois de qualité ?

Patti Petesch's picture

L’identité des hommes et des femmes et les relations qu’ils entretiennent sont profondément marqués par l’idée que nous nous faisons de ce qu’est un « vrai » homme ou une « vraie » femme. Les hommes sont plus compétents et plus coriaces ; ils font la loi et font bouillir la marmite. Les femmes élèvent les enfants, prennent soin de leur apparence et s’occupent du foyer. Tous ceux qui, femmes ou hommes, cherchent à brouiller cette image d’Épinal vont devoir d’abord admettre (ce n’est pas évident) que non seulement nos valeurs et préjugés préférés en la matière n’ont plus guère de sens mais qu’en outre, ils pourraient être nocifs.

Haiti: semer les graines d’une meilleure nutrition

Marie Chantal Messier's picture

Haiti: semer les graines d’une meilleure nutrition

“Haiti”, “nourriture” et “nutrition” sont des mots generalement non associés dans le cadre d’une déclaration optimiste, bien au contraire. Cependnat, aù moment ou nous commémorons la Journee mondiale de l’alimentation, je crois qu’Haïti a contribuer fortement à trouver, par elle-même, une solution durable à son problème de malnutrition constant.

Ceci peut paraitre comme étant le secret le miex gardé du monde, mais il est en partie le résultat de l’attitude de nombreuses personnes, y compris nous occasionnellement, qui mettons l’emphase sur les maux d’Haiti plutôt que sur ses progrès réalisés.

Poser les jalons du bénévolat au Liban

Guest Blogger's picture

Hala El-Helou est responsable de projet pour le Programme national de bénévolat au ministère des Affaires sociales, à Beyrouth, au Liban.

Faire du volontariat au Liban n’est pas évident. Les gens vous encouragent, bien sûr, mais sans comprendre vraiment pourquoi vous perdez votre temps à faire quelque chose gratuitement alors que vous pourriez travailler sur des missions plus lucratives — ne serait-ce que pour financer vos vacances d’été ou participer à vos frais de scolarité. Attirer des volontaires ou les recruter n’est pas non plus une sinécure !

Les sept mythes sur l’éducation dans les pays arabes

Mourad Ezzine's picture

Ce blog a été co-écrit par Mourad Ezzine et Simon Thacker.

Le printemps arabe faisant souvent la une de l’actualité ces temps-ci, c’est un peu comme si nous découvrions ces pays. Ce dont il faut d’une certaine façon se réjouir, vu les idées fausses qui circulent sur cette région. Voyez l’éducation : il y a beaucoup d’idées fausses à son propos. Le moment est donc venu de tordre le coup à certains mythes...

L’Histoire en direct : la Tunisie se prépare au changement

Inger Andersen's picture

À Washington au début du mois pour une visite officielle aux États-Unis, le Premier ministre tunisien Béji Caïd Essebsi a pris le temps de venir à la Banque mondiale pour partager avec nous – à la veille des élections du 23 octobre – sa vision de l’avenir du pays. Nous en avons été très honorés.

Quel moment extraordinaire pour ce pays ! Le Premier ministre – qui reconnaît volontiers être « un vieux routard de la politique » puisqu’il sert son pays depuis l’indépendance, en 1957 – nous a confié avoir longtemps espéré un changement. Pour autant, les modalités, la rapidité et l’imprévisibilité de la révolution de décembre et janvier l’ont pris par surprise.

Le secteur des services ou le secteur manufacturier : lequel contribue le plus à la croissance et à l’emploi ?

Christina A. Wood's picture

Outre l’essor de la mondialisation, qui constitue un facteur clé de la croissance rapide de nombreux pays, la question qui se pose aujourd’hui est de savoir lequel du secteur des services ou du secteur manufacturier pourrait représenter la principale source de croissance pour les pays en développement...

 

Planification familiale, un plus pour la santé des économies

Julia Ross's picture

Les politiques démographiques similaires adoptées ces dernières décennies par la République de Corée et la Thaïlande ont porté leurs fruits : grâce au déclin de la fécondité, la population active adulte a augmenté et, partant, la productivité.

Évaluation des progrès de la Banque : sommes-nous satisfaits ?

Joachim von Amsberg's picture

 

J’ai beaucoup entendu les termes « résultats », « responsabilité », « ouverture » et « efficacité » durant les réunions auxquelles j’ai participé ces derniers jours — que ce soit avec des responsables gouvernementaux, des partenaires du développement ou des représentants de la société civile. Certes, l’importance accordée aux résultats et aux principes de responsabilité n’est ni nouvelle ni inattendue, mais je pense que chacun d’entre nous a réalisé combien il était urgent d’obtenir et d’afficher des résultats, de manière ouverte et transparente, et de prendre du recul pour évaluer notre action ainsi que la mesure dans laquelle elle aide les pays partenaires et leurs habitants.


Pages