Syndicate content

Formations accélérées : une voie prometteuse pour les filles passionnées par les maths, les sciences et la technologie

Juliana Guaqueta Ospina's picture

Disponible également en : English, Español

 Laboratoria)
Laboratoria, un organisme à but non lucratif qui propose des cours sur six mois, s’adresse aux filles issues de familles pauvres qui ont beaucoup de mal à accéder à l’enseignement supérieur. (Photo : Laboratoria)

Les programmes de formation intensifs, ou bootcamps, grâce auxquels les étudiants peuvent développer leurs compétences en codage et en informatique et trouver directement un emploi, ont le vent en poupe. Aux États-Unis, on en compte déjà plus de 90 (a). Ces formations se multiplient également en Amérique latine, où elles permettent de combler le déficit de compétences et les disparités entre filles et garçons.

#EmpowerHer : Mettre la technologie et la créativité des jeunes au service de l’autonomisation économique des femmes au Maghreb

Marie Francoise Marie-Nelly's picture


Comme beaucoup de pays de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, le Maroc et la Tunisie disposent d’un immense réservoir de talents. Morocco and Tunisia have a huge untapped source of human talent.

Libérons le potentiel de l’entrepreneuriat féminin en Afrique

Makhtar Diop's picture

Lorsqu’on on se promène dans une grande ville d’Afrique subsaharienne, un premier constat saute aux yeux : la prédominance des femmes dans le commerce de produits et services en tous genres. Les femmes participent de manière très visible à l’économie du continent, seule région du monde où elles représentent la majorité de ceux qui travaillent à leur compte. Des données montrent même qu’à certains égards elles constituent un moteur économique plus puissant dans les pays africains que dans le reste du monde.  

Graphique : dans quels pays les femmes sont-elles plus nombreuses que les hommes à utiliser Internet ?

Tariq Khokhar's picture

L'accès aux technologie de l'information et de la communication aide les femmes à déployer leur potentiel. Dans 13 pays, les femmes sont plus nombreuses à utiliser à Internet que les hommes. Mais cette situation ne concerne qu'un cinquième des pays pour lesquels des données sont disponibles. Ailleurs dans le monde, les femmes sont souvent bien moins susceptibles d'être connectées que les hommes, quels que soit la région et le revenu moyen du pays.

Et si l'on étudie l'ensemble des pays pour lesquels nous disposons de données, on voit que dans la majorité des cas, l'utilisation d'Internet est plus réduite chez les femmes.

Faire participer les citoyens pour obtenir de meilleurs résultats en matière de développement

Sheila Jagannathan's picture

Du 15 mars au 26 avril, l’Open Learning Campus de la Banque mondiale consacre un cours en ligne gratuit et ouvert à tous au potentiel de la participation citoyenne pour le développement (a). Ce MOOC, proposé sur la plateforme edX et assuré par des experts de diverses régions du monde, fournira une analyse critique du rôle de la participation citoyenne et de la manière dont on peut l’exploiter au mieux pour obtenir des résultats sur le plan du développement.

La sauvegarde des espèces sauvages passe par la jeunesse

Hasita Bhammar's picture
The youth from the Turia community celebrating their first workshop on tiger conservation in the Pench Tiger Reserve
Des jeunes du village de Turia participent au premier atelier sur la préservation des tigres dans la réserve de Pench.

Nous sommes en 2010 et je viens de terminer mon premier cycle universitaire. Avec mon sac à dos pour seul bagage, me voilà à l’entrée du parc national qui a servi de cadre au Livre de la jungle de Rudyard Kipling : une grande grille avec un panneau rouillé indiquant « Réserve de tigres de Pench ». Examens et simulations d’entretien : rien dans mes études n’aurait pu me préparer au travail qui m’attendait là-bas. J’étais censée lancer une petite association pour amener les jeunes vivant à proximité du parc à s’investir et leur inculquer la passion de l’environnement. Plus précisément, il s’agissait de les sensibiliser à la protection des 41 tigres qui vivaient dans la réserve.

Pourquoi me confier, à moi, cette mission ? Tout simplement parce que, à 21 ans, on me considérait comme la mieux placée pour m’adresser à des jeunes. J’ai passé deux ans et demi dans la réserve.

Prendre conscience de l'importance de l'air que l'on respire

Anna Gueorguieva's picture

Disponible également en : English中文

Photo by Jens Schott Knudsen via Flickr CC

Selon des recherches récentes, la qualité de l’air agit sur la productivité des travailleurs qualifiés. Quelles leçons en tirer pour les politiques de la ville ?


Les autorités municipales investissent massivement en faveur de l’emploi — planification des infrastructures, initiatives pour renforcer les compétences, aide aux industries — dans le but d’améliorer la productivité et de créer des emplois et de la croissance, surtout dans les secteurs requérant des travailleurs qualifiés. Pourtant, elles négligent souvent un intrant important : la qualité de l’air.

Selon des travaux récents, une hausse de 10 unités de l’indice de la qualité de l’air réduit la productivité de 0,35 %. Cela peut sembler négligeable, mais, en réalité, cet « essoufflement » des travailleurs qualifiés représente pour l’économie chinoise un manque à gagner de 2,2 milliards de dollars chaque année.

Graphique : une série télé peut-elle modifier les comportements sexuels ?

Tariq Khokhar's picture

L'éducation par le divertissement, ou édutainment, peut favoriser un changement de comportement positif en s'appuyant sur la force de diffusion des médias de masse. Une étude menée récemment au Nigéria montre que les jeunes qui ont suivi la série TV Shuga sont deux fois plus susceptibles de subir un test de dépistage du VIH et, au contraire, deux fois moins susceptibles d'avoir plusieurs partenaires sexuels sur une même période. Les infections à chlamydia ont également diminué de 58 % chez les jeunes femmes qui ont suivi l'émission. 

Cliquer pour en savoir plus sur l'étude : MTV Shuga.

Décentralisation : Tunisie, Sénégal, deux pays aux fortes similitudes

Najmeddine Jaouadi's picture
 Mo Ibrahim Foundation / Flickr Creative Commons

Un maire secrétaire de l’Association des maires du Sénégal (AMS), deux conseillers techniques, cinq hauts fonctionnaires de l’Agence de développement municipal (ADM) et de la Direction des collectivités locales (DGL), telle était la composition de la délégation sénégalaise venue en visite du 21 au 24 novembre à Tunis.

Pages