Annette Dixon est Vice-Présidente du Développement Humain au Groupe de la Banque mondiale, supervisant les pratiques mondiales en matière d'éducation ; santé, nutrition et population ; ainsi que protection sociale et emplois.

Elle était auparavant Vice-Présidente de la Banque pour la région de l'Asie du Sud. En gérant l'engagement de la Banque mondiale en Asie du Sud pour mettre fin à l'extrême pauvreté et renforcer la prospérité partagée, Annette Dixon a dirigé les relations avec huit pays, dont l'Inde, le plus gros client de l'institution. Elle a également supervisé les opérations de prêt et les projets subventionnés d'une valeur de plus de 10 milliards de dollars par année.

Avant de rejoindre la région, Annette Dixon était Directrice de la Planification Stratégique au sein de la Vice-Présidence chargée du Budget, de l'Examen des Performances et de la Planification Stratégique et Directrice de Pays en Asie Centrale, puis en Asie du Sud-Est. Elle a rejoint la Banque en 1999 et a travaillé en tant que Directrice Sectorielle du Développement humain dans la région de la ECA.

Annette Dixon est une championne de longue date sur les questions de genre. En Asie du Sud, elle s'est fixée comme objectif de réaliser 100% des projets et des interventions intégralement sexospécifiques, allant au-delà des exigences globales de l’organisation. Sous sa direction, la priorité régionale pour l'Asie du Sud est d'aider les pays à améliorer la participation des femmes au marché du travail.

Avant de rejoindre la Banque mondiale, Annette Dixon a travaillé pour le gouvernement de la Nouvelle-Zélande en tant que Directrice Générale au Ministère de la Jeunesse. Elle a également occupé le poste de Directrice Générale, Politique Sectorielle ; Directrice Générale Adjoint au Ministère de la Santé ; Directrice de la Politique de la Santé, Département du Premier Ministre ; et Directrice de la Division des Politiques, Ministère de la Condition Féminine.

Née en Nouvelle-Zélande, Annette Dixon est titulaire d'une maîtrise en politique publique. Elle a également reçu le prix Harkness Fellowship en politique et gestion de la santé à l'Université George Washington en 1994-1995.