La condition des femmes dans le monde : les intox qui ont la vie dure

|

Cette page en:

Nous avons tous fait l’expérience de ces fausses informations que l’on propage parfois involontairement, que l’on cite, récite et recycle à l’envi et auxquelles on ne parvient pas à tordre le cou. Pour bien agir contre les inégalités entre les sexes, commençons par mettre les chiffres au clair.
 
Une jeune commerçante à Pyin-Oo-Lwin, par Thomas Cheatham pour le Groupe de la Banque mondiale
Une jeune commerçante à Pyin-Oo-Lwin, par Thomas Cheatham pour le Groupe de la Banque mondiale
Nos lacunes en ce qui concerne la situation des femmes et des filles sont immenses et bien réelles. Les données dont nous disposons ne couvrent que très insuffisamment de nombreux aspects de la situation des femmes :leurs conditions de travail et leurs salaires, leurs droits à la  propriété foncière et leur accès au logement, leur émancipation économiqueleur inclusion financière, leur niveau de pauvreté, ou encore leur emploi du temps.  Penchons-nous sur les intox les plus coriaces, pour tenter de s’en débarrasser une bonne fois pour toutes.

Lire la suite de ce billet sur le blog Idées pour le développement.

 

Auteurs

Prenez part au débat