Viet Nam : une nouvelle carte interactive pour mieux visualiser la pauvreté

|

Cette page en:

Disponible en : English

La Banque mondiale lance un nouveau site bilingue anglais-vietnamien (www.worldbank.org/mapvietnam/), qui permet de visualiser sur une carte du Viet Nam des données socioéconomiques par province et par district. Cet outil s’adresse aux journalistes, responsables politiques, chercheurs et citoyens en quête d’éléments probants sur la situation économique et sociale en différents points du territoire vietnamien. L’extrême diversité du pays, que des statistiques non désagrégées pourraient masquer, transparaît clairement.
 
Comment naviguer sur le site ? Il suffit de cliquer sur l’indicateur de votre choix (liste de gauche) puis de déplacer le curseur de la souris sur la carte. Un simple clic sur la province choisie fait apparaître un tableau synthétisant toutes les informations disponibles. Un double clic active un zoom (plusieurs niveaux possibles). Une fois le district voulu sélectionné, un simple clic permet de visualiser les données. Toutes les informations (sources comprises) peuvent être téléchargées, par province et par district. Pour en savoir plus, cliquez ici (a).

La plupart des données présentées proviennent du recensement national de la population et du logement de 2009, dernière année pour laquelle nous disposons d’éléments factuels par district pour la plupart des indicateurs. Les autres sources d’information (enquêtes auprès des ménages plus récentes et registres administratifs) servent uniquement à calculer les indicateurs par région ou par province. La carte donne également accès, pour les provinces, aux toutes dernières estimations (2013) de la pauvreté monétaire du ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales (MOLISA) et du taux de retard de croissance chez les enfants (malnutrition).
 
Plusieurs constats ressortent de l’observation de cette carte :

  • Quel que soit l’indicateur de pauvreté utilisé sur les 5 disponibles, ce sont les Montagnes du Nord (en particulier les régions frontalières de l’extrême Nord et du Nord-Ouest) les plus touchées, même si la pauvreté est également forte dans les Montagnes centrales. Pour autant, le niveau de pauvreté varie considérablement d’un district à l’autre ;
  • La Banque mondiale œuvre pour mettre fin à l’extrême pauvreté et améliorer les revenus des 40 % les plus pauvres de la population (au niveau national). La carte révèle qu’une forte proportion de ruraux appartiennent aux couches les plus démunies, alors que dans la plupart des villes, et notamment dans les métropoles d’Hanoi, Ho Chi Minh ville, Danang et Haiphong, le nombre de personnes appartenant aux 40 % les plus pauvres est nettement moins élevé. Dans les districts de Tu Liem et Tay Ho, à Hanoi, où vivent de nombreux étrangers (moi compris), 1 % seulement de la population appartient aux 40 % les plus démunis. À l’inverse, dans le district de Da Krong, dans la province de Quang Tri (Centre-Nord du Viet Nam) où je me suis rendu la semaine dernière, 92 % des habitants relèvent de cette catégorie ;
  • Le Viet Nam dans son ensemble affiche un niveau exceptionnel de raccordement à l’électricité, mesuré par la part de la population s’éclairant principalement à l’électricité : celle-ci dépasse 90 % dans pratiquement tout le pays et atteint même plus de 70 % dans les districts les plus reculés du Nord et du Nord-Ouest ;
  • Dans les domaines interdépendants que sont la nutrition et l’accès à l’assainissement, le Viet Nam a encore des marges d’amélioration même si ses progrès sont impressionnants. L’accès aux toilettes à chasse d’eau n’est vraiment développé qu’en milieu urbain et la malnutrition (mesurée par la proportion d’enfants de moins de 5 ans en retard de croissance) reste étonnamment fréquente dans le pays, entre 20 et 40 % (grandes villes exceptées). 
Je vous invite à explorer cette nouvelle carte interactive et à nous faire part de vos commentaires sur les tendances ainsi mises en évidence. 
Mapeo de los indicadores de pobreza en Vietnam

Auteurs

Gabriel Demombynes

Program Leader for Human Development for Brunei, Malaysia, Philippines and Thailand, World Bank

Prenez part au débat