Syndicate content

Nos indicateurs de développement disponibles en 34 langues sur Google

Livia Barton's picture

Quand je pense que j’ai passé des semaines à essayer de trouver pour un collègue une version en espagnol des Indicateurs de développement dans le monde que publie la Banque mondiale… C’était il y a un an seulement... Finalement, après de nombreuses tentatives infructueuses, quelqu’un était apparu dans mon bureau avec une version en espagnol du Little Data Book, datée de 2000 à vue de nez.

L’épuisement se lisait sur le visage de mon sauveur, et moi j’avais l’impression d’avoir trouvé de l’or ! J’avais alors commencé à lui demander s’il pouvait aussi trouver une version en français, et en arabe, et en chi.., mais, trop tard, il avait déjà décampé. C’est là que je me suis dit qu’il fallait faire quelque chose pour trouver une autre solution...
 
Et nous avons développé le site donnees.banquemondiale.org : plus de 1 200 indicateurs disponibles en arabe, en anglais, en français et en espagnol. Et aujourd’hui, en passant par Google, vous pouvez trouver dans 34 langues 17 des indicateurs de la Banque mondiale les plus populaires. C’est 33 langues de plus par rapport à l’année dernière, quand nous avons commencé à collaborer avec Google pour référencer les données de la Banque mondiale dans son moteur de recherche en anglais.

Que cette nouvelle fonctionnalité de recherche sur des données publiques soit étendue à d’autres langues que l’anglais, c’est une première pour Google, qui s’apprête aussi à l’appliquer aux données d’Eurostat.

Il ne faut pas sous-estimer l’étendue des difficultés qui se sont posées à nous pour rendre les données disponibles dans plusieurs langues. La liste est longue : des questions de monnaies et de taux de change aux problèmes  des décimales et d’encodage des caractères spéciaux. Si ça vous intéresse, demandez un peu à mon ami Jeff McCoy de vous parler des cartes de données en arabe…

Mais, en dépit des difficultés, cette initiative est vraiment très importante. Vous permettre de rechercher dans Google plus de données dans plus de langues fait partie intégrante de la stratégie que poursuit la Banque  mondiale pour ouvrir ses données et ses informations à tous, en particulier dans les pays en développement.

Pour en savoir plus sur le libre accès aux données, rendez-vous sur notre page consacrée à la nouvelle stratégie de la Banque visant à donner un libre accès aux données, aux connaissances et aux solutions.

Et puis essayez de faire vous-mêmes une recherche dans Google ! Tapez par exemple [Population Sénégal] sur google.fr ou amusez-vous à taper [Produit Intérieur Brut du Cameroun] sur google.fr.

Vous allez pouvoir jouer avec les graphiques et en intégrer plusieurs comme ci-dessous :

 

 

Comments

Submitted by koua alain on
votre collaboration est une nouveauté entre le monde des finances et la technologique.

Add new comment