Syndicate content

Agriculture et développement rural

100 jours après Matthieu, sept ans après le tremblement de terre : Haïti est-elle plus résiliente?

Mary Stokes's picture
Cette page en : English | Español

Troisième pays au monde le plus touché en termes d’événements climatiques, Haïti cherche à mieuxgérer les risques naturels pour améliorer la résilience


Haïti est très vulnérable aux risques naturels. Situé dans la ceinture de l'ouragan de l'Atlantique Nord, etjuste au-dessus de la frontière entre les plaques des Caraïbes et de l'Amérique du Nord, les risques sont permanents. Toutefois, cela ne signifie pas que les catastrophes sont inévitables.

Rencontre avec des Haïtiens qui aident leur pays à se reconstruire après l’ouragan Matthew

Mary Stokes's picture
Cette page en : English | Español

Nous avons visité la région la plus touchée pour voir comment les communautés se rétablissent après le passage de l’ouragan Matthew le 4 octobre 2016.

Deux mois après que l'ouragan ait dévasté les départements du sud d'Haïti, des efforts de reconstruction sont en cours. Dans certaines régions, des panneaux d’acier ondulés tout neufs scintillent sous le soleil, remplaçant les toits emportés par l'ouragan.

Le programme national de recherche bolivien sur le blé : une initiative réussie de recherche collaborative

Francisco Obreque's picture
Cette page en : English | Español

L’Institut National Bolivien pour l’Innovation Agricole et Forestière (INIAF) -Bolivia

« Ne perdez pas votre temps avec des programmes locaux d’amélioration génétique si quelqu’un peut améliorer les semences pour vous. Nous sommes un petit pays, et n’avons pas les moyens de réinventer la roue ». C’était un conseil  pragmatique d’un agronome bhoutanais en visite en Bolivie il y a quelques années. Sa déclaration pourrait s’avérer véridique principalement dans les pays aux réserves financières limitées. Cependant, je crois fermement que la mise en œuvre d’innovations agricoles exigent un rapprochement du global au local dans le cadre d’un partenariat mutuel, avec de fortes capacités mises en place sur le terrain. En voici un exemple.

De nouvelles perspectives pour les fermiers haïtiens

Diego Arias's picture

Trois ans après le tremblement de terre, les fermiers en Haïti sèment les graines de la prospérité. Ils savent que l’argent ne pousse pas sur les arbres, surtout après les terribles événements en janvier 2010 qui ont lancé l’économie du pays dans une chute vertigineuse.

Mais ils savent aussi qu’ils peuvent compter sur des ressources vitales, rendues disponibles sans formalités administratives.