Syndicate content

Les modifications de la Convention de MIGA, une nouvelle ère pour notre Institution?

Michael Strauss's picture

Les modifications de la Convention de MIGA, une nouvelle ère pour notre Institution ?

MIGA vient d’amender sa Convention. Et les clients s’en réjouissent. Objectivement, les changements qui ont été introduits dans notre Convention sont significatifs et devraient avoir un impact important.

En tant que Juriste et développeur d’affaires chez MIGA, nous voulons mettre l’accent sur les principaux changements :

 

 

1.  Puisque récemment nous étions souvent confrontés à des situations ou nous ne pouvions couvrir la dette bancaire parce que soit le client n’était pas éligible soit alors tout simplement l’investisseur ne voulait pas se couvrir indépendamment. Nous n’étions donc pas en mesure de jouer notre rôle ce qui pouvait avoir deux conséquences : soit le crédit devenait plus cher ou pire l’opération ne pouvait se faire. La nouvelle Convention autorise la MIGA à couvrir des prêts s’il y a au minimum un investissement direct dans l’opération, couvert ou non par la MIGA.

2.  Mis à part quelques cas très limitées, nous ne pouvions pas couvrir ni des opérations existantes ou des acquisitions, ni des mélanges d’opérations nouvelles et existantes. Et ceci était très difficile à expliquer aux clients qui ont plus de risques sur le stock  que  sur le flux.

3.  Enfin, et ce n’est pas la moindre des modifications, nous avons simplifié notre processus d’enregistrement des opérations.

Maintenant, tenant en compte la nouvelle couverture offerte depuis 2009 (le Non-respect d’un engagement financier d’un Etat Souverain) nous disposons désormais chez MIGA des outils nécessaires pour accompagner nos clients dans des situations les plus diverses.

Pouvons-nous estimer comment ces changements vont impacter notre activité ?

Nous pensons, après avoir interrogé le marché, que les deux modifications (couverture des portefeuilles et des prêts secs) sont de nature à nous ouvrir de nombreuses situations nouvelles.  Pourtant, pour citer une expression classique en anglais, la preuve sera dans le dessert….

 

 

Add new comment