Syndicate content

human development

Madagascar 25 ans après : les investissements dans le développement humain portent leurs fruits !

Lynne Sherburne-Benz's picture
Cette page en : English
25 ans après son premier séjour à Madagascar, Lynne Sherburne-Benz, spécialiste de la protection sociale et de l’emploi, analyse les effets des programmes en faveur du développement humain.

Je me suis rendue à Madagascar pour la première fois en 1985, pendant mes études. Je faisais alors des recherches au Centre national de la recherche appliquée au développement rural (FOFIFA), le centre de recherche agricole de Madagascar. J’ai eu la chance de pouvoir revenir dans le pays au début des années 90 en tant que chef d’équipe d’un projet financé par la Banque mondiale, à une époque où la Banque restructurait ses projets pour lutter contre les effets de la sécheresse qui sévissait dans le sud de l’île. Vingt ans plus tard, je suis de retour dans le sud de ce beau pays, qui malheureusement souffre à nouveau de la sécheresse et figure toujours parmi les pays les plus pauvres au monde.

L’emploi des jeunes – Un défi fondamental pour les économies africaines

Deon Filmer's picture
À Addis-Abeba, la capitale tentaculaire de l’Éthiopie, Mulu Wasa a trouvé un emploi d’ouvrier dans une usine du secteur formel grâce au fait qu’il avait terminé ses études secondaires. À Niamey, la capitale du Niger, ville localisée au cœur du Sahel, Mohamed Boubacar, un jeune apprenti, suit une formation pour devenir charpentier.