Syndicate content

Félicitations aux premiers diplômés du « Certificat en journalisme du développement »

Haleh Bridi's picture
Cette page en : English

Lorsque que je travaillais en Afrique, j’ai souvent remarqué que beaucoup de journalistes n’avaient pas reçu de formation spécifique en matière de développement. Cela pouvait parfois les empêcher de bien appréhender les problématiques liées au développement, et par extension, d’informer le public sur les choix et les activités de développement mis en œuvre dans les différents pays. Mon équipe et moi avons donc eu l’idée d’aider les journalistes à mieux se former sur les enjeux du développement de leur continent, pour leur permettre de « changer l’approche narrative de l’Afrique ».

C’est pour contribuer à ce changement que la Région Afrique de la Banque mondiale a mis en place avec succès une approche innovante : un cours en ligne et gratuit pour 100 journalistes d’Afrique francophone sélectionnés sur dossier.

 

Débutée en avril 2018, cette formation s’est basée sur un concept simple mais novateur : permettre aux journalistes de renforcer leurs compétences pour écrire sur le développement en mettant à leur disposition le formidable creuset d’experts de la Banque mondiale, qui ont pour vocation de partager leurs connaissances.

Ce cours en ligne de 10 semaines a été développé en partenariat avec l'École supérieure de journalisme de Lille (en France) et le Centre d'études des sciences et techniques de l'information de Dakar (au Sénégal). En mettant l’accent sur le contexte africain, il a abordé plusieurs sujets relatifs au développement économique, au développement durable et au développement humain. Le programme comprenait des vidéos enregistrées et des vidéoconférences, appuyées par un forum et une documentation en ligne. Tout le contenu a été élaboré grâce à la contribution de 18 experts de la Banque mondiale, et plus d’une dizaine de journalistes spécialisés sur les sujets relatifs au développement.

Une formule efficace et qui a répondu aux attentes, à la vue de l’excellent taux d’assiduité et de réussite. 70 journalistes d’Afrique francophone sont allés jusqu’au bout du cursus et vont recevoir leur Certificat en journalisme du développement, dont 12 avec les félicitations du jury. Et à la vue des résultats du sondage effectué auprès des étudiants. Sur une échelle de 0 à 10 (10 correspondant à « extrêmement utile »), la formation a obtenu une moyenne de 9,34.

Cette approche de formation en ligne a également l’avantage d’être moins chère qu’une formation classique en école de journalisme (le coût par étudiant ayant été réduit de moitié). Mais le plus grand avantage de cette approche, c’est surtout la facilité avec laquelle elle peut être répliquée.

Nos félicitations à Léonce Gamai (journaliste du site d'information en ligne banouto.info au Bénin), qui a obtenu la meilleure note de reportage (à lire ici) et la meilleure moyenne aux diverses épreuves ayant jalonné les 10 semaines de cours. Il sera invité à couvrir les événements de la Journée internationale de la pauvreté à Washington en octobre 2018.

Outre M. Gamai, les journalistes suivants ont reçu leur certificat avec les félicitations du jury.

  • Ulrich V. Ahotondji (Bénin)
  • Laba Sebastien  Ahouman (Côte d’Ivoire)
  • Aline A. Assankpon H. (Bénin)
  • Jacques Boco (Bénin)
  • E. M. Emmanuel Creppy (Bénin)
  • Léonce Gamai (Bénin)
  • Jacques Gomis (Sénégal)
  • Alain Iloniaina (Madagascar)
  • Seynabou Ka (Sénégal)
  • Marilyne Ngambo  Tchofo (Cameroun)
  • Jean-Pierre Sawadogo (Burkina-Faso)
  • Elimane Sembène (Sénégal)

Au total, 102 journalistes de 17 pays francophones d'Afrique subsaharienne ont été sélectionnés sur dossier pour suivre ce cours, parmi plus de 700 personnes ayant exprimé leur intérêt. 

Merci d’avoir été si nombreux à vous inscrire à ce cours inédit. Merci de votre assiduité et bravo à tous ! À bientôt pour une nouvelle promotion de journalistes formés aux questions de développement.

Vos questions et commentaires (soumis à modération)