Syndicate content

5 bonnes raisons de découvrir le nouveau catalogue de données de la Banque mondiale

Malarvizhi Veerappan's picture
Cette page en : English | العربية | Español

Merci de répondre à notre enquête utilisateur (a) pour nous aider à améliorer le catalogue de données.


Les données sont à la base d’une prise de décision éclairée. Aujourd’hui, les techniques de l’intelligence artificielle (a) ont des applications qui bouleversent la manière dont nous exploitons les données au service du développement. Mais la réussite de ces nouvelles approches, à l’instar de celles plus traditionnelles, repose sur de bonnes données. Il est donc indispensable de disposer de données de qualité, correctement gérées et stockées, et de veiller à ce que l’accès, le partage et la réutilisation de ces informations soient convenablement assurés.

Le nouveau catalogue de données (a) de la Banque mondiale transforme notre gestion des données. Il permet d’accéder à plus de 3 000 jeux de données (a) et 14 000 indicateurs (a), et comprend des micro-données, des séries statistiques chronologiques et des données géolocalisées.

Le libre accès aux données est au cœur de notre stratégie

La Banque mondiale assure depuis 2010 un accès libre et gratuit à ses données sur le développement. Nous nous attachons en permanence à actualiser nos outils de diffusion et de visualisation (a), et nous apportons notre soutien aux initiatives nationales pour le libre accès aux données (a).

Nous sommes des ardents défenseurs de l’open data, tout en sachant que certaines données, en raison de leur origine ou des sujets dont elles traitent, peuvent faire l’objet de restrictions quant à leur usage. Ces données n’étaient jusqu’ici pas publiées. Elles le sont à présent dans notre nouveau catalogue, et s’accompagnent d’une indication sur leurs modalités d’utilisation. Ce nouveau portail prolonge notre catalogue de données ouvertes et repose en grande partie sur notre bibliothèque de micro-données (a).

Cinq raisons d’utiliser notre nouveau catalogue de données

Le nouveau portail constitue un point d’accès unique à tous les jeux de données de la Banque mondiale, pour lesquels il fournit les conditions d’utilisation et les métadonnées correspondantes, ainsi que d’autres fonctionnalités facilitant la recherche. Parmi les nombreuses nouveautés introduites dans cette version, je vous propose de découvrir cinq fonctionnalités qui font vraiment la différence.

  1. Recherche
Le nouveau catalogue offre la possibilité inédite d’effectuer des recherches dans l’ensemble des données de la Banque mondiale (données d’enquête, chronologiques et géolocalisées), pour toutes les régions du monde et tous les thèmes, à partir d’un point unique. Et, mieux encore, il permet d’effectuer une recherche à l’intérieur des jeux de données (a), jusqu’aux noms et descriptions des indicateurs. Ce type de recherche en profondeur vous permet de découvrir des données dont vous ne soupçonniez même pas l’existence !
 
  1. Données géolocalisées
Autre nouveauté : la publication de jeux de données géolocalisées dans des domaines tels que l’occupation du sol, le réseau routier et l’énergie. Cette fonctionnalité a vu le jour grâce à la contribution de poids apporté par notre équipe d’appui aux opérations de géolocalisation.
 
  1. Métadonnées
Qu’y a-t-il de plus important que les données ? Les métadonnées (a). Qui est à l’origine de ce jeu de données ? Comment a-t-il été produit ou acquis ? À quand remonte sa dernière mise à jour ? A-t-il été déjà exploité par d’autres utilisateurs ? Peut-on reproduire la construction d’un jeu de données ou d’un indicateur à partir d’un algorithme open source ? Chaque jeu de données s’accompagne d’un ensemble de métadonnées de base et harmonisées au niveau de l’ensemble du catalogue, sachant que la quantité et la nature de ces caractéristiques varie en fonction du type de jeu de données.
 
  1. Licences d’utilisation des données : des métadonnées essentielles qui sont souvent ignorées
Chaque jeu de données s’accompagne d’une licence qui décrit ses conditions d’utilisation afin de favoriser une réutilisation responsable des données. Nous sommes heureux d’annoncer que tous les jeux de données en libre accès de la Banque mondiale sont désormais publiés sous la licence Creative Commons Attribution 4.0 (CC-BY 4.0) (a). Cela signifie que chacun est libre de les partager et de les utiliser à condition de mentionner convenablement leur origine. Comme le système de licences Creative Commons est l’un des plus utilisés et maîtrisés à travers le monde, ce choix permettra à un plus grand nombre d’utilisateurs d’utiliser et réutiliser nos données en sachant de manière certaine qu’ils sont autorisés à le faire.
 
  1. Suivre l’utilisation des données : citations et graphiques interactifs
Le travail des producteurs de données est souvent insuffisamment reconnu, en partie parce qu’il est difficile de suivre l’usage de ces informations et de contrôler où les données sont citées, utilisées et réutilisées. Or, il est crucial de connaître les modes d’usage des données pour mieux comprendre l’impact d’un jeu de données et de réorienter les investissements vers des domaines prioritaires. Ce suivi incite aussi les fournisseurs de données à publier leurs informations de manière plus proactive, à l’instar de la publication scientifique, et renforce leur responsabilisation. Nous effectuons également un suivi des graphiques interactifs publiés par nos équipes à partir de nos données, afin de mieux comprendre comment nos données sont utilisées dans les articles et autres billets.

 


Nous sommes curieux de connaître votre propre expérience. De quelle façon exploitez-vous le nouveau catalogue de données ? Quelles sont vos fonctionnalités préférées et celles dont vous souhaiteriez disposer ? Nous vous invitons à prendre contact sur Twitter, @worldbankdata, ou par e-mail, en écrivant à [email protected], et à répondre à notre sondage (a).

Vos questions et commentaires (soumis à modération)