Syndicate content

Canada

L’apprentissage en crise : 9 graphiques extraits du Rapport sur le développement dans le monde 2018

Tariq Khokhar's picture
Cette page en : English | Español | العربية | 中文

L’apprentissage traverse une crise. À l’intérieur des pays comme d’un pays à l’autre, l’éducation varie grandement en qualité et en quantité. Partout dans le monde, des centaines de millions d’enfants grandissent sans avoir acquis ne seraient-ce que les compétences nécessaires à la vie.
 
Le Rapport sur le développement dans le monde 2018 puise dans une diversité de disciplines allant de l’économie aux neurosciences pour étudier cette question et proposer des pistes d’amélioration aux pays. Vous pouvez consulter le rapport intégral ici. Entretemps, pour vous donner un aperçu de ce qu’il contient, vous trouverez ci-dessous quelques idées et graphiques qui m’ont paru les plus marquants à la lecture du rapport.

Chaque année de scolarité supplémentaire augmente le revenu de 8 à 10 %

Le rapport fournit plusieurs arguments pour établir la valeur de l’éducation. Lequel est le plus clair pour moi ? L’éducation est un moyen puissant d’accroître les revenus. Chaque année de scolarité supplémentaire augmente de 8 à 10 % le revenu des individus, particulièrement des femmes. Ce n’est pas seulement parce que des individus plus compétents et mieux connectés reçoivent plus d’éducation : des « essais réalisés en milieu naturel » dans une diversité de pays – notamment le Honduras, l’Indonésie, les Philippines, les États-Unis et le Royaume-Uni – attestent que la scolarisation favorise effectivement l’accroissement des revenus. Une éducation plus poussée est également liée à une existence plus longue et en meilleure santé, et a des effets positifs durables sur les individus et la société dans son ensemble.

Soutenir la production de données pour aider le développement : un nouveau fonds attend vos propositions

Haishan Fu's picture
Cette page en : English | العربية | 中文 | Español
Crédits photo. : The Crowd and The Cloud


Conformément à ce qui avait été annoncé le mois dernier lors du Forum politique de haut niveau des Nations Unies sur le développement durable (a), j’ai le plaisir de donner le coup d’envoi du deuxième cycle d’appel à projets pour bénéficier de l’aide d’un nouveau fonds d’innovation pour les données.
 
Ce fonds investira jusqu’à 2,5 millions de dollars dans « l’innovation et les données collaboratives au service du développement durable », c’est-à-dire dans des idées permettant d’améliorer la production, la gestion et l’utilisation des données dans les pays pauvres. Cette année, le fonds a choisi de se concentrer sur deux thèmes : « ne laisser personne derrière » et l’environnement.

Toutes les informations relatives aux conditions de participation et à la procédure de dépôt d’une demande de financement sont disponibles sur : bit.ly/wb-gpsdd-innovationfund-2017 (a).
 
Cette initiative est soutenue par le Fonds fiduciaire pour le renforcement des capacités statistiques (TFSCB) de la Banque mondiale, et financée principalement par le département du Développement international du Royaume-Uni (DfID), ainsi que par la République de Corée et le ministère irlandais des Affaires étrangères et du Commerce.

Graphique : La croissance mondiale devrait atteindre 2,7 % en 2017

Tariq Khokhar's picture
Cette page en : English | العربية | 中文 | Español




La Banque mondiale prévoit que la croissance économique mondiale devrait se raffermir à 2,7 % en 2017 grâce notamment à une reprise des activités manufacturières et des échanges commerciaux, d'un regain de confiance sur les marchés et de la stabilisation des prix des produits de base, qui permettent aux pays émergents et en développement exportateurs de ces produits de renouer avec la croissance. Dans les économies avancées, la croissance devrait atteindre 1,9% en 2017, et dans les pays émergents et les économies en développement elle s'élèvera à 4,1% cette année (par rapport à 3,5% en 2016). Lire le communiqué en français et télécharger le rapport en anglais.

Concours de blog #LACfeaturegraph – Partagez votre vision de la lutte contre la pauvreté et les inégalités

Oscar Calvo-González's picture
Cette page en : English | Español | Portuguese

Vous êtes étudiant(e) ou commencez tout juste votre carrière ? Et vous êtes passionné(e) par l’aide au développement et les données ? Vous êtes intéressé(e) par la lutte contre la pauvreté et les inégalités en Amérique latine et dans les Caraïbes ? Vous écrivez en anglais ou en espagnol ? Si à toutes ces questions, la réponse est oui, ce concours de blog est fait pour vous.

Concours de blog LACfeaturegraph

Les lecteurs qui suivent ce blog connaissent déjà la série de billets « #LACfeaturegraph » qui mettent chacun en évidence une donnée particulière de notre plateforme LAC Equity Lab et analysent les problèmes de développement dans toute la région. Ce concours vous offre une chance de faire partie de cet effort, à vous d’écrire un billet dédié à l’une de ces questions, en utilisant les données du LAC Equity Lab. Il s’agit pour nous de recueillir des textes originaux, bien écrits, dans lesquels les participants peuvent partager leur point de vue sur les questions de pauvreté et d'équité dans la région Amérique latine et Caraïbes, et émettre des recommandations sur les mesures et politiques publiques à mettre en œuvre.

Graphique : Baisse globale des retards de croissance, excepté en Afrique

Tariq Khokhar's picture
Cette page en : English | 中文 | العربية

 
Le nombre d'enfants souffrant d'un retard de croissance a diminué de façon constante depuis 1990 et de nombreux pays sont en bonne voie pour atteindre l'objectif mondial qui vise à réduire les retards de croissance de 40% d'ici 2025. Mais le nombre absolu d'enfants souffrant de ces retards a augmenté en Afrique subsaharienne, de près de 45 millions en 1990 à 57 millions en 2015. Le continent africain ne parviendra donc pas à atteindre l'objectif mondiaux si la tendance actuelle n'est pas inversée.

Graphique : 70 % de l'eau douce est utilisée pour l'agriculture

Tariq Khokhar's picture
Cette page en : English | 中文 | Español | العربية

Dans la plupart des régions du monde, plus de 70 % de l'eau douce est utilisée pour l'agriculture. Pour nourrir une population mondiale comptant 9 milliards d'individus en 2050, il faudra augmenter la production agricole d'environ 50 % ce qui entraînera une hausse de 15 % des prélèvements de ressources en eau.

Âge légal du mariage et autres écarts juridiques : 3 graphiques pour illustrer la Journée internationale des femmes

Tariq Khokhar's picture
Cette page en : English | 中文 | Español

En ce 8 mars, Journée internationale des femmes, je me suis penché sur l’importance du droit. Il arrive souvent que la loi traite les hommes et les femmes différemment, alors qu’au contraire elle peut être un moyen efficace d’assurer une plus grande égalité entre les sexes, de protéger les femmes contre les mariages précoces et les violences domestiques, et de leur offrir plus de perspectives économiques.

Dans de nombreux pays, une jeune fille peut se marier avant 18 ans avec le consentement des parents

L’équipe en charge du rapport sur Les femmes, l’entreprise et le droit vient de consacrer un article (a) aux législations qui protègent les femmes contre les violences. Le premier point abordé est celui des mariages forcés d’enfants mineurs : 15 millions de jeunes filles sont mariées chaque année dans le monde avant l’âge de 18 ans. Même si l’âge légal du mariage est de 18 ans, de nombreux pays autorisent les filles à se marier plus jeunes avec le consentement de leurs parents.


Le rapport recense 17 pays où l’âge minimum fixé par la loi pour se marier n’est pas le même pour les hommes et pour les femmes (a), la loi prévoyant que celles-ci peuvent se marier plus jeunes.
 

Graphique : dans quels pays les femmes sont-elles plus nombreuses que les hommes à utiliser Internet ?

Tariq Khokhar's picture
Cette page en : English | العربية | 中文

L'accès aux technologie de l'information et de la communication aide les femmes à déployer leur potentiel. Dans 13 pays, les femmes sont plus nombreuses à utiliser à Internet que les hommes. Mais cette situation ne concerne qu'un cinquième des pays pour lesquels des données sont disponibles. Ailleurs dans le monde, les femmes sont souvent bien moins susceptibles d'être connectées que les hommes, quels que soit la région et le revenu moyen du pays.

Et si l'on étudie l'ensemble des pays pour lesquels nous disposons de données, on voit que dans la majorité des cas, l'utilisation d'Internet est plus réduite chez les femmes.

Graphique : une série télé peut-elle modifier les comportements sexuels ?

Tariq Khokhar's picture
Cette page en : English | Español

L'éducation par le divertissement, ou édutainment, peut favoriser un changement de comportement positif en s'appuyant sur la force de diffusion des médias de masse. Une étude menée récemment au Nigéria montre que les jeunes qui ont suivi la série TV Shuga sont deux fois plus susceptibles de subir un test de dépistage du VIH et, au contraire, deux fois moins susceptibles d'avoir plusieurs partenaires sexuels sur une même période. Les infections à chlamydia ont également diminué de 58 % chez les jeunes femmes qui ont suivi l'émission. 

Cliquer pour en savoir plus sur l'étude : MTV Shuga.

Pages