Syndicate content

Le grand boom des obligations souveraines en Afrique subsaharienne

Rasiel Vellos's picture

L’édition 2016 des statistiques sur la dette internationale (IDS) (a) qui vient d’être publiée montre un accroissement rapide des émissions d’obligations souveraines dans certains pays d’Afrique subsaharienne. Il s’agit notamment des pays qui ont bénéficié des programmes d’allégement de la dette de l’Initiative en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE) et de l’Initiative d'allégement de la dette multilatérale (IADM). 

Figure 1 : Émissions d’obligations publiques ou garanties par l’État en Afrique subsaharienne, hors Afrique du Sud (2011-2014)

Le graphique ci-dessus montre que le volume des émissions souveraines a augmenté sensiblement dans certains pays d’Afrique subsaharienne au cours des quatre dernières années. En effet, alors qu’elles représentaient un total de 1 milliard de dollars à la fin 2011, elles ont atteint 6,2 milliards à la fin 2014. La stabilité des marchés mondiaux et les rendements potentiels plus élevés ont contribué à ouvrir la voie à un accès accru aux marchés internationaux, sur lesquels le rendement moyen de ces obligations s’élève à environ 6,6 %, avec une échéance moyenne de dix ans.

Pour ces pays d’Afrique subsaharienne, les recettes issues de ces obligations souveraines sont utilisées pour constituer une base de référence pour les futures émissions d’obligations d’État et de société, pour gérer le portefeuille de la dette publique, et pour financer les infrastructures. 

L’expression « monde en développement » est-elle toujours adaptée ?

Tariq Khokhar's picture
Cette page en : English | 中文 | العربية | Español

Comparaison de la classification des pays

L’être humain a naturellement tendance à faire des catégories — un trait qui n’épargne pas les économistes… Pendant de nombreuses années, la Banque mondiale a préparé et utilisé des classements de pays en fonction de la richesse nationale. Chaque groupe de pays (pays à faible revenu, pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure, pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure et pays à revenu élevé) correspond à un niveau de revenu national brut (RNB) par habitant actualisé chaque année. Ensemble, les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire composent le « monde en développement », selon l’appellation en vigueur à la Banque mondiale et ailleurs (a).

Cette expression est employée dans nos publications (dans les Indicateurs du développement dans le monde [a] ou le Rapport de suivi mondial [a]) ; de même, nous produisons des estimations globales d’indicateurs essentiels comme la pauvreté pour les pays en développement considérés comme un groupe et pour le monde entier.

Mais l’utilisation des expressions « monde en développement » et « pays en développement » est délicate et même employées avec les précautions qui s’imposent, il est difficile de ne pas y voir un jugement sur le niveau de développement de tel ou tel pays…

Où trouve-t-on des lois contre la violence domestique ?

Tariq Khokhar's picture
Cette page en : English | 中文 | Español | العربية

La forme la plus courante de violence subie par les femmes est la violence physique infligée par le partenaire intime. Un rapport publié récemment montre que dans 127 des 173 pays étudiés des lois contre la violence domestique existent et que dans 72 % des pays, des ordonnances de protection peuvent limiter le comportement de l'agresseur. 

Quel est le secteur le plus affecté par les changements climatiques ? L'agriculture.

Tariq Khokhar's picture
Cette page en : English | Español | العربية

Le plus fort impact qu'aura le changement climatique sur les pauvres sera lié à l'agriculture. Dans le cadre du scénario le plus « pessimiste », avec d'importants phénomènes météorologiques affectant les pays en développement, plus de 100 millions de personnes pourraient passer sous le seuil de pauvreté d'ici 2030 en raison notamment de flambées des prix agricoles. Dans un scénario « optimiste » de prospérité, les risques découlant du changement climatique devraient être considérablement réduits. En savoir plus

 

Comment faciliter la mémorisation de données ?

Tariq Khokhar's picture
Cette page en : English | 中文 | Español | العربية
Visualisation des données - graphique 1 Bien que cela puisse sembler surprenant, il existe une discipline de recherche en plein essor qui s'intéresse à la mesure de l'efficacité des techniques de visualisation des informations. En appliquant des éléments des sciences cognitives et comportementales, il est possible d'aller au-delà de certaines règles et des critiques souvent subjectives de la représentation graphique, pour voir ce qui marche dans un cadre expérimental.

Dans le cadre d’une étude passionnanteMichelle Borkin a demandé à des sujets d'examiner une sélection de représentations graphiques issues du jeu de données Massvis tandis qu'elle effectuait un suivi des mouvements de leurs yeux, puis leur a demandé de décrire en détails ce qu'ils se rappelaient de ces représentations.


Qu'a montré cette étude ?

Microdonnées Global Findex : pour examiner de plus près l’usage des services financiers par les particuliers

Leora Klapper's picture
Cette page en : English | 中文 | Español | العربية
À l’issue d’un millier d’enquêtes sur l’inclusion financière menées à l’échelon individuel dans 143 économies du monde, nous avons le plaisir d’annoncer la parution de la base de microdonnées Global Findex 2014, disponible à partir de la page d’accueil Findex ou dans le Catalogue de données de la Banque mondiale (a). 
 

 

Quel délai pour créer une entreprise dans votre pays ?

Tariq Khokhar's picture
Cette page en : English | العربية | Español | 中文

Il est une tendance particulièrement intéressante à observer dans le rapport Doing Business et que l’on constate partout dans le monde : c’est la réduction du nombre de jours nécessaires pour créer une entreprise. Explorez le graphique ci-dessous en utilisant les flèches situées de part et d’autre des légendes, et sélectionnez les pays ou les groupes de pays que vous souhaitez afficher à l’aide du menu déroulant situé au-dessous du graphique.

 

Comment accéder aux données sur la pauvreté ?

Tariq Khokhar's picture
Cette page en : English | العربية | Español
Graphique

La journée internationale pour l’élimination de la pauvreté se célèbre demain sur fond d’intensification du débat autour des causes de la pauvreté, des indicateurs de mesure de ce fléau et des solutions pour y mettre fin.   
 
Le seuil international de l’extrême pauvreté ayant été actualisé à 1,90 dollar/jour, le dernier Rapport de suivi mondial  prévoit que le nombre de personnes vivant au-dessous de ce seuil passera sous la barre des 10 % cette année, et la Banque vient d’annoncer qu’elle redouble d’efforts pour promouvoir la collecte de données dans les pays les plus pauvres, bon nombre desquels sont en proie à une « carence de données ».

Nouveau widget pour obtenir des données sur la pauvreté

Ces titres sont certes sensationnels, mais comment accédez-vous réellement aux données ? 

Graphique : Les pays ont-ils des données fiables sur la pauvreté ?

Tariq Khokhar's picture
Cette page en : English | العربية | Español
Graphique


Seule la moitié des pays examinés dans une récente étude de la Banque mondiale (a) avaient des données significatives sur la pauvreté au cours de la décennie de 2002 à 2011. Pour répondre aux besoins de données fiables, la nouvelle initiative de la Banque mondiale va permettre d’intensifier les efforts de collecte des données dans les pays les plus pauvres. 

 

Pages