Syndicate content

Add new comment

L'entrepreneuriat demande de l’endurance: Comment un incubateur mauritanien appuie les entrepreneurs en herbe avec son concours « Marathon de l’Entrepreneur »

Alexandre Laure's picture

Disponible également en English 


Babah Salekna El Moustapha, co-fondateur de la Société Mauritanienne pour l'Industrie de Charbon de Typha (SMICT) avec Mohamed et Moctar Abdallahi Kattar. Photo Crédit : Moussa Traoré, HADINA.

« Innovez pour le climat. Travaillez de manière durable. » Ce slogan a lancé l'appel à candidatures de la dernière initiative de soutien à l'entrepreneuriat du Groupe de la Banque mondiale  en Mauritanie, le Marathon de l’Entrepreneur – un concours à l' échelle nationale qui permettra d'identifier et d' accompagner une nouvelle génération d'entrepreneurs. Cette compétition est une initiative du Groupe de la Banque mondiale, en partenariat avec le Ministère de l'Economie et des Finances, et avec Hadina RIMTIC qui agit comme véhicule central par lequel le soutien du bailleur et du secteur public peut être transféré aux aspirants entrepreneurs mauritaniens. 

Annoncée en avril, la compétition accompagne 21 nouvelles ou jeunes entreprises, leur fournissant des services de formation, d'encadrement et d'autres services d'incubation pour les aider à élaborer un plan d'affaires final et, fondamentalement, à tester les hypothèses qui sous-tendent leurs idées d'entreprise.


Dans le cadre d'un appel national à propositions qui a suscité plus de 200 candidatures, le Marathon de l'Entrepreneur a invité les 21 meilleures équipes à participer au Marathon de 42 jours courant jusqu’à la mi-juillet. Pour être éligibles, les candidats devaient proposer des idées d'affaires qui contribuaient à lutter contre les changements climatiques, avec un accent particulier sur les sources d'énergie alternatives . La période de candidature a également inclus une forte campagne de sensibilisation - la Caravane de l'Entrepreneur - qui a parcouru le pays en ciblant les écoles, les universités, les centres de formation et de jeunesse, dans les principales agglomérations, dont quatre sont situées dans le sud rural qui est déjà considérablement affecté par changement climatique. 


En tant que responsable de la communication d’Hadina, Mariem Ba, a déclaré : « Le Marathon de l'Entrepreneur ne pouvait pas venir à un meilleur moment. Il prouve que nous pouvons aller au-delà de l'éducation et la sensibilisation à l'importance de la lutte contre le changement climatique, en soutenant et incubant concrètement des initiatives du secteur privé portant sur l'environnement. »

Le programme bénéficie également du soutien de l’initiative infoDev de la Banque mondiale, le Launchpad de la compétitivité verte, qui aide les entreprises à fort potentiel à mettre à l’échelle leurs solutions technologiques pour atténuer les changements climatiques et adapter leurs innovations à des contextes de pays en développement. Le projet vise spécifiquement les startups vertes en Mauritanie, afin de stimuler l'esprit d'entreprise des jeunes, la création d'emplois et l’émergence de technologies propres, par le biais d'entreprises du secteur privé qui s’attaquent au changement climatique.

Pour lancer le programme, Hadina a organisé un Boot Camp de 3 jours  en mai dans la capitale, Nouakchott, pour préparer les équipes sélectionnées pour le Marathon. Les équipes sélectionnées ont eu l'opportunité de présenter leurs projets et de bénéficier de formations sur les modèles d'entreprises et d'entreprenariat, ainsi que de s’inspirer et de se mettre en réseau avec des entrepreneurs mauritaniens ayant connu le succès localement ou à l’étranger. 

L’époque où l'entrepreneuriat était snobbé par le grand public comme une source de revenus peu fiable et même illégitime, s’avère de plus en plus révolue en Mauritanie, comme en témoignent l'enthousiasme et la motivation des 21 équipes pour présenter, améliorer et mettre en œuvre leurs idées. Néanmoins, il y a un domaine dans lequel ils auront besoin d’accompagnement : le développement des compétences nécessaires pour comprendre leurs marchés cibles, analyser les dynamiques sous-jacentes et répondre en conséquence.

« C'est exactement là que l'on peut voir des incubateurs comme Hadina jouer un rôle clé, dans le renforcement des compétences et le comblement de l’écart de financement d’amorçage dont tant d'entrepreneurs sahéliens souffrent », a noté le représentant pays de la Banque mondiale pour la Mauritanie, Laurent Msellati, qui a applaudi l’initiative et son potentiel pour d' autres pays de la région : « le Marathon de l'Entrepreneur pourrait avoir un effet de démonstration important pour des initiatives similaires dans la sous-région. » On espère donc que la compétition pourrait être le prototype d’une nouvelle méthode d’accompagnement de l’entrepreneuriat pour les incubateurs à travers le Sahel (en particulier au Tchad, Mali et Niger, où les environnements entrepreneuriaux sont comparables au contexte mauritanien).

Le Marathon de l'Entrepreneur se distingue des autres concours d'entreprenariat en Mauritanie, en ce qu’il fournit aux bénéficiaires 600 US$ pour tester empiriquement un ou certains aspects de leur plan d'affaires, par exemple par le prototypage d'un produit ou la réalisation d'études de marché ciblées. En effet, une mise en pratique et un accompagnement continu pour le renforcement des capacités sont les principes de conduite du Marathon, qui met l'accent sur l'expérience et les réalités du terrain pour les entrepreneurs mauritaniens. Obliger les participants à immédiatement faire face à leur environnement et à réfléchir à la meilleure manière de réagir aux contraintes du marché existantes, les encouragera à affiner leurs hypothèses et à inscrire leurs idées d’entreprises dans la réalité, augmentant ainsi leurs chances de réussite.

Une fois qu'elles auront terminé le Marathon, quatre équipes gagnantes seront sélectionnées pour des prix dédiés au meilleur plan d'affaires, à la meilleure mise en pratique, à la meilleure solution de lutte contre le changement climatique et à la meilleure idée d’affaires féminine, pour des prix de 1 000 000 MRO (2780 US$) à investir dans leur entreprise. Les prix seront annoncés lors de la Semaine des Entrepreneurs du 18 au 19 juillet 2017, qui réunira par ailleurs les entrepreneurs, responsables publics, investisseurs, académiques et partenaires au développement pour discuter des nombreuses opportunités et des obstacles qui subsistent pour l’entrepreneuriat en Mauritanie.

De plus en plus reconnu comme un chemin stratégique vers la croissance économique, le soutien aux PME et aux entrepreneurs en Mauritanie aura d'importants impacts sur le développement du pays. En mettant l'accent sur la mise en pratique et l'utilisation des incubateurs en tant que principaux partenaires de mise en œuvre pour fournir des services de soutien à multiples facettes, le Marathon de l'Entrepreneur est une excellente plate-forme pour démontrer ce potentiel. Générant des enseignements clefs et des meilleures pratiques pour encourager l’entrepreneuriat des jeunes dans le domaine des technologies vertes, la compétition pourrait s'avérer un modèle pour la sous-région, voire même pour le continent africain dans son ensemble.