Syndicate content

Ноябрь 2017

Центральная Азия и «Ведение бизнеса»: 15 лет реформ?

Stefka Slavova's picture
Photo: World Cocoa Foundation.


For five years now, the global community has been observing the International Day of Forests on March 21. It is an occasion to celebrate the wide range of economic and social benefits that forests and trees bring to humankind. Since joining the World Cocoa Foundation (WCF) as its president in July 2016, I have been paying lots of attention to forests in West Africa, which is the world’s leading source of cocoa. These tropical forests, and others like them around the world, play an indispensable role in fighting global climate change by storing carbon. They also meet vital local needs, by cooling temperatures, helping generate rainfall, and purifying the air and water. Healthy forests help rural communities thrive. The paradox is that, over the last 10 years, life-giving forests in Côte d’Ivoire and Ghana were felled at an alarming rate as cocoa farmers, faced with challenges such as low prices, climate change, and low productivity, have expanded the land area on which they grow cocoa. The crop, essential for the chocolate and cocoa products that many of us love, is now seen as a major driver of deforestation in these countries.

Снова в школу? Расширение доступа к сейсмостойким школам в Турции для сирийских детей и принимающих общин

Johannes Zutt's picture
Photo: World Cocoa Foundation.


Depuis cinq ans, la communauté internationale observe la Journée internationale des forêts le 21 mars. Cette journée est l'occasion de rendre hommage aux forêts et aux arbres en se rappelant les nombreux bénéfices économiques et sociaux qu’ils apportent à l'humanité. Depuis que je suis devenu président de la Fondation mondiale du cacao en juillet 2016, j'ai accordé beaucoup d'attention aux forêts d'Afrique de l'Ouest, première région de production mondiale de cacao. Ces forêts tropicales, et d'autres dans le monde entier, jouent un rôle indispensable dans la lutte contre le changement climatique en stockant du carbone. Elles répondent également à des besoins vitaux au niveau local, en régulant les températures, en aidant à générer des précipitations et en purifiant l'air et l'eau. Des forêts saines aident les communautés rurales à prospérer. Le paradoxe est que, au cours des dix dernières années, ces forêts indispensables ont été abattues à un rythme alarmant en Côte d'Ivoire et au Ghana. Les producteurs de cacao, confrontés à des défis tels que la baisse des prix, le changement climatique et la faible productivité, veulent augmenter la superficie des terres sur lesquelles ils cultivent le cacao. La cacaoculture, essentielle pour produire une de nos gourmandises favorites, le chocolat, est maintenant considérée comme un facteur majeur de déforestation dans ces pays.