Opinions - Le blog du Groupe Banque mondiale
Syndicate content

janvier 2017

Éruptions volcaniques : un danger à prendre au sérieux

Alanna Simpson's picture
Cette page en : English | Español

A house destroyed by a volcanic eruption. Yogyakarta, Indonesia. Project: JRF. © Nugroho Nurdikiawan Sunjoyo/World Bank

La puissance destructrice d’un volcan en éruption frappe intensément les esprits… en général. Pas ceux des responsables publics et des professionnels du développement dont la mission est, pourtant, de renforcer la résilience des populations vulnérables. Pourquoi ?

Au pied du Vésuve, les ruines de Pompéi. Le visiteur parcourt les restes d’une ville naguère florissante et détruite en quelques instants par une éruption volcanique majeure. Pourtant, ces scènes n’évoquent rien dans sa vie quotidienne. De la même façon, nous voyons dans les médias d’impressionnantes images d’éruptions volcaniques sans être conscients de la multiplicité des dangers qui guettent les populations installées à proximité.

Perspectives pour l’économie mondiale : des investissements faibles en période d’incertitude

Global Macroeconomics Team's picture

Selon la dernière édition du Global Economic Prospects qui vient de paraître, l’économie mondiale devrait connaître en 2017 une reprise timide, après avoir enregistré, l’année dernière, ses plus mauvaises performances depuis la crise financière.

Ce redressement s’explique d’une part par la diminution des obstacles qui ont récemment freiné la croissance chez les pays exportateurs de produits de base et, d’autre part, par une demande restant robuste dans les pays importateurs. Le rapport prévoit une sortie de la récession pour les grandes économies émergentes, et notamment la Russie et le Brésil, à la faveur d’une remontée inévitable des prix des produits de base.

TCdata360 : une nouvelle plateforme qui facilite l’accès aux données sur le commerce et la compétitivité

Klaus Tilmes's picture
Cette page en : Español
Le Groupe de la Banque mondiale vient de lancer une nouvelle plateforme de données ouvertes sur le commerce et la compétitivité : TCdata360. Testez TCdata360 dès maintenant et partagez vos visuels sur Twitter avec le hashtag #TCdata360.

Les données « ouvertes » (des statistiques accessibles à tous gratuitement ou à moindre coût) sont essentielles pour le développement mondial et pour la réalisation du double objectif du Groupe de la Banque mondiale : mettre fin à la pauvreté et promouvoir une prospérité partagée. En effet, comment mesurer les avancées en direction de nos objectifs si nous ne disposons pas d’outils qui nous permettent de savoir où nous en sommes ?

Le pouvoir de l’art : agir pour la petite enfance

Dirk Wouters's picture
Cette page en : Español

Egalement disponible en : English

Cliquer pour voir la série de photos intitulée "Birth Day" (Jour de naissance) de Lieve Blancquaert 

Note de la rédaction : ce billet a été rédigé par Dirk Wouters, ambassadeur de Belgique aux États-Unis. 

Une mère kenyane est assise dans le couloir d’un hôpital, un nouveau-né dans les bras. Elle semble perdue, son bébé lève un petit bras. Une mère indienne se repose après avoir accouché de jumelles ; elle a déjà deux filles. En rentrant au village avec un nouveau-né, une famille cambodgienne regarde l’avenir, pleine d’espoir. Sur un lit de l’hôpital de Pumwani, au Kenya, neuf bébés venant de naître sont emmaillotés dans des couvertures de différentes couleurs ; cette maternité accueille chaque jour près d’une centaine de naissances.

L’avenir des transports

Mahmoud Mohieldin's picture
Cette page en : English | 中文 | Español | العربية

ACHGABAT (TURKMÉNISTAN) – Chaque année, les accidents de la route font 1,25 million de morts dans le monde, dont 90 % dans les pays à faible revenu, tandis que la pollution atmosphérique cause 6,5 millions de décès (a). Sachant que les transports sont à l’origine de près de 25 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES) dues à l’énergie, une profonde transformation de ce secteur s’impose pour assurer à notre planète un avenir durable.

Si l’on ne parvient pas à mettre en place des systèmes de transport durables, il ne sera pas possible d’atteindre les ODD, ni de faire avancer la lutte contre le changement climatique. La toute première Conférence sur le transport durable (a), organisée par les Nations Unies les 26 et 27 novembre 2016 à Achgabat, au Turkménistan, a rassemblé tous les acteurs (privés et publics) concernés, afin de réfléchir à des solutions permettant de passer des engagements aux actions concrètes.

Des transports climato-intelligents, un défi majeur pour le développement durable

Jose Luis Irigoyen's picture
Cette page en : Español | 中文

Egalement disponible en : English

 LukaKikina / Shutterstock
Le tramway de Rabat-Salé, au Maroc. Photo : LukaKikina / Shutterstock

Le secteur du transport est à la fois victime et responsable du changement climatique. Son infrastructure est particulièrement vulnérable aux effets de l’évolution du climat (hausse des températures, augmentation des précipitations, inondations…). Mais il émet aussi 23 % des gaz à effet de serre (GES), et c’est l’un des secteurs où les émissions s’accroissent le plus vite. À l’évidence, l’action climatique ne pourra donc pas progresser sans une mobilité plus durable et plus écologique.

Apprendre les uns des autres – le Togo et la Côte d’Ivoire, deux pionniers de l’égalité des sexes en Afrique

Yasmin Bin-Humam's picture
Cette page en : English
J’ai été surprise de la facilité avec laquelle je me suis mariée. Nous avons certes dû franchir quelques obstacles administratifs avant d’obtenir notre certificat de mariage. Nous avons ensuite eu une émouvante cérémonie avec un célébrant et nos témoins, suivie d’une fête pour les amis et la famille. C’est tout. Nous étions officiellement mariés. Mais personne ne m’a avertie que le mariage allait avoir des répercussions sur mes futurs droits de propriété. Comme que je ne possédais rien à l’époque, je ne m’en suis pas préoccupée.
 
The cupcake tier wedding trend.
Une pièce montée en cupcakes.

Au Togo, en revanche, le célébrant du mariage est tenu d’informer les époux de leurs droits et devoirs. Il existe certainement des façons plus romantiques de débuter une union, mais les époux auront amplement de temps pour le romantisme ultérieurement. Dans le cadre d’une formation récente destinée aux célébrants, le Groupe de réflexion et d’action Femme, Démocratie et Développement (GF2D) a expliqué aux participants que le livret de famille, un document officiel que l’on reçoit lors du mariage, devait être remis aux deux époux. On pourrait penser qu’il s’agit là d’un simple geste symbolique, mais c’est bien plus que ça.