Opinions - Le blog du Groupe Banque mondiale
Syndicate content

Cabo Verde

Vers une économie interconnectée et inclusive

Jim Yong Kim's picture
Cette page en : English | 中文 | العربية | Español


L'automatisation ou robotisation éveille notre imagination, mais simultanément notre inquiétude grandit quant au très grand nombre d’emplois qui seraient menacés de disparition rapide.

Les technologies disruptives peuvent aussi générer de nouvelles formes d’emplois, comme en témoigne la version provisoire de l’édition 2019 du Rapport sur le développement dans le monde. La publication en préparation, intitulée The Changing Nature of Work, souligne que la robotisation a entraîné plus de créations que de suppressions d’emplois au XXe siècle. Cette capacité de la technologie à radicalement bouleverser nos modes de vie, de travail et d’organisation est au cœur des questionnements du Groupe de la Banque mondiale : comment faire évoluer les compétences et les savoirs d’aujourd’hui pour créer les emplois de demain ?

3 raisons de nous soucier du sort des populations autochtones

Ede Ijjasz-Vasquez's picture
Cette page en : English | العربية | Español
C’est aujourd’hui la Journée internationale des populations autochtones. Les peuples autochtones et les minorités ethniques représentent environ 370 millions de personnes réparties dans plus de 90 pays.

Où que nous vivions et qui que nous soyons, nous devrions tous nous soucier des populations autochtones. 
 


D’abord, parce que les peuples autochtones et les minorités ethniques sont davantage touchés par la pauvreté. Les populations autochtones représentent 5 % de la population mondiale mais 15 % du nombre d’individus qui vivent dans l’extrême pauvreté dans le monde.