Opinions - Le blog du Groupe Banque mondiale
Syndicate content

école maternelle

Viet Nam : deux mères racontent le long chemin qu'elles et leurs enfants sourds ont dû parcourir

Huong Lan Vu's picture
Cette page en : Español
Mis en œuvre de 2011 à 2015 à Hanoï, Thai Nguyen, Quang Binh et Ho Chi Minh Ville, au Viet Nam, le Projet intergénérationnel d’éducation des enfants sourds (IDEO) a permis de préparer 255 enfants sourds de moins de six ans à une scolarité formelle, grâce à l’apprentissage de la langue des signes. Faisant appel à une approche novatrice, le projet constitue des « équipes de soutien familial » composée d’un tuteur également malentendant, d’un interprète en langue des signes et d’un enseignant entendant, dans le but d’enseigner la langue des signes aux enfants chez eux, avec leur famille. Découvrons l’histoire de ces deux mères, qui nous racontent ce qu’elles ont dû faire pour aider leur enfant sourd à s’exprimer par signes. 
Phuong Ha, Khoi Nguyen et sa petite sœur racontent une histoire en langue des signes lors
d’une manifestation organisée par la communauté des sourds de Hanoï. Photo : IDEO

Des écoles modernes à l'ère de la modernité

Tigran Shmis's picture

Disponible en : English | Español
développement d'écoles modernes en Russie

Une journée au jardin d'enfants peut être éclairante pour un adulte. Je vais vous dire pourquoi.

L'école en question est ce que nous appelons dans la Fédération de Russie (r) une « école inclusive » : un jardin d'enfants traditionnel qui accueille des enfants ayant des besoins particuliers, mais participant aux mêmes ateliers et programmes que les autres. Et ça marche ! Cet établissement qui ne différencie guère les enfants ayant des besoins spécifiques des autres a ouvert ses portes en 2011. Les deux groupes partagent la même classe, s'assoient à la même table et participent aux mêmes activités. Peu d'établissements dans le monde font le choix de cette pédagogie.