Opinions - Le blog du Groupe Banque mondiale
Syndicate content

social media

Développement : les leaders d’opinion du monde entier s’informent de plus en plus via les réseaux sociaux

Zubedah Robinson's picture
Cette page en : English | 中文

Les réseaux sociaux s’imposent de plus en plus comme des vecteurs de discussion incontournables sur de nombreux sujets, et le développement n’échappe pas à cette règle. Les leaders d’opinion qui utilisent ces plateformes en tant que source d’information sur le développement sont de plus en plus nombreux. C’est ce que révèlent les résultats du programme de sondages (a)* conduit chaque année dans une quarantaine de pays en développement par le Public Opinion Research Group de la Banque mondiale.
 
L’équipe de recherche a notamment cherché à identifier les sources d’information privilégiées des leaders d’opinion du monde entier et à connaître leur opinion sur les outils de communication numérique du Groupe de la Banque mondiale. Pour cela, des enquêtes ont été réalisées auprès d’acteurs d’horizons divers : milieux universitaires, instituts de recherche, groupes de réflexion, agences bi ou multilatérales, société civile et institutions politiques. L’équipe a aussi sondé l’administration locale, les cabinets parlementaires, ministériels et présidentiels, les médias et le secteur privé.
                                                                                                
En exploitant le tableau de bord interactif (a) conçu par le groupe de chercheurs, je me suis, pour ma part, attachée à mieux cerner le comportement et les préférences de notre auditoire quant à ses échanges avec le Groupe de la Banque mondiale sur les réseaux sociaux. À cet effet, j’ai sélectionné trois variables de comparaison : la période (de 2012 à 2016), la région (Afrique et Moyen-Orient/Afrique du Nord) ainsi que l’origine des sondés (société civile, institutions politiques ou secteur privé). Voici ce que j’ai découvert…

Les réseaux sociaux à la Banque mondiale : que peut-on obtenir pour #1dollar ?

Liana Pistell's picture

Que peut-on acheter avec #1dollar ?Imaginez que vous n’ayez qu’un dollar en poche. À quelle dépense le consacreriez-vous ? Nourriture ? Électricité ? Fioul ? Logement ? Plus d’un milliard de personnes dans le monde vivent dans l’extrême pauvreté, c’est-à-dire avec moins de 1,25 dollar par jour (a). Il s’agit du « principal enjeu moral de notre époque » selon le président du Groupe de la Banque mondiale, qui a appelé les dirigeants du monde entier à s’engager à mettre fin à l’extrême pauvreté d’ici 2030. 

Si, vous aussi, vous pensez que nous pouvons mettre fin à la pauvreté d’ici 2030, prenez la parole pour montrer à ceux qui gouvernent le monde que cet objectif est partagé de tous et partout. 

Si vous voulez participer au combat pour mettre fin à la pauvreté :